Ad Vitam s’adresse aux cinémas concernant la programmation des Amandiers

Les Amandiers ©Ad Vitam

Les révélations concernant la situation de Sofiane Bennacer, parmi les acteurs du film de Valeria Bruni-Tedeschi, ont placé Les Amandiers au cœur de la polémique. Dans un communiqué reproduit in extenso, le distributeur Ad Vitam, également producteur du long métrage, a souhaité exposer la situation aux salles de cinéma.

Communiqué

« Chères exploitantes, Chers exploitants,

Nous avons bien conscience que le film connait aujourd’hui des tourments suite aux articles parus dans la presse ces derniers jours. Nous venons de signer un communiqué de presse en tant que producteur du film, disponible sur notre site internet. Il expose clairement la complexité de la situation à laquelle nous avons été confrontés lors du tournage.

Comme indiqué dans ce communiqué, pendant 20 mois, la situation de Sofiane Bennacer n’a pas évolué, aucune convocation ni enquête… Cependant, par prudence, nous avons veillé à ne pas trop le mettre en avant durant cette période.

C’est seulement environ 3 semaines avant la sortie du film que Sofiane Bennacer nous a informés qu’il était auditionné par la police et qu’il ne ferait plus rien autour du film. Il ne nous en a pas dit plus, rien sur les plaintes, rien sur les conséquences de cette audition. Nous étions alors soulagés d’apprendre que la justice se mettait enfin en route et qu’il prenait ses distances de lui-même avec le film.

Comme tout le monde, c’est en lisant le journal Le Parisien, huit jours après la sortie du film, que nous avons appris ses mises en examen, le nombre de plaintes, la teneur de celles-ci et la parole terrible des victimes.

Nous imaginons que vous risquez d’être confrontés à certaines questions et réactions de votre public. Vous pouvez bien sûr entourer la diffusion du film de toute précaution qui vous semblerait opportune (discussion avec le public, indication sur l’enquête en cours…).

Les Amandiers est une œuvre collective. Par exemple, deux des jeunes comédiennes sont nommées parmi les révélations aux César pour le fruit de leur travail. Il nous semblerait normal que ce film puisse poursuivre sa vie en salles.

Mais sachez que face à cette situation, nous comprenons et respectons toutes les positions et décisions que vous prendrez quant à l’exploitation du film dans votre salle. Cette décision appartient à chacun d’entre vous.

Nous vous remercions pour le travail que vous avez effectué jusqu’ici pour accompagner le film.
Toute l’équipe de programmation reste à votre écoute.

Ad Vitam »

Les News