Vue International prépare une nouvelle restructuration de sa dette

Vue Cinema de Hilversum, Pays-Bas © Dolf van der Haven

Le plus grand circuit d’exploitation cinématographique indépendant d’Europe, basé au Royaume-Uni, finalise les plans pour consolider ses finances à la suite des grèves hollywoodiennes.

Un an après sa précédente restructuration achevée début 2023 – et qui a effacé 470 millions de livres de dettes (547 M€) et permis une recapitalisation de 75 millions de livres sterling (environ 87 M€) –, Vue international prépare une nouvelle conversion de ses dettes en capital auprès de ses actionnaires. L’information a été officialisée samedi 13 janvier auprès de Sky News par Tim Richards, le président du circuit anticipant explicitement les impacts à court et moyen termes des « six mois inattendus et sans précédent de grève des acteurs et des scénaristes d’Hollywood en 2023 ».

L’opération financière devrait permettre de convertir « des centaines de millions de livres sterling » en capitaux propres, mais aussi d’injecter 50 millions de livres supplémentaires dans les comptes de Vue. « Nous sommes en discussions avec nos actionnaires et nos prêteurs pour nous assurer que l’entreprise a la bonne structure de capital pour prospérer et maximiser les opportunités à venir une fois que l’offre de films s’améliorera, plus tard cette année et en 2025 », a en outre confié le dirigeant à la chaîne d’informations britannique

Vue exploite 226 cinémas et 1 990 écrans dans 9 pays, à savoir les Vue du Royaume-Uni, d’Irlande et des Pays-Bas,  les Cinemax d’Allemagne et les Cinemaxx de Danemark, les cinémas The Space d’Italie, les Multikino de Pologne et de Lituanie, et, enfin, les SBC de Taiwan.

Vue Cinema de Hilversum, Pays-Bas © Dolf van der Haven
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });

Les News