Vers une recapitalisation du groupe britannique Vue International 

©Vue International

Le circuit présidé par Tim Richards s’apprête à signer un accord visant à éponger ses dettes et renflouer sa trésorerie.

Bonne nouvelle outre-Manche pour l’un des acteurs majeurs de l’exploitation anglaise. Vue International va en effet bénéficier d’une recapitalisation à hauteur d’un milliard de livres sterling (environ 1,2 M€), dans le cadre d’un accord qui verra les prêteurs prendre 100 % du capital de l’entreprise. L’information, révélée par le média britannique Sky News, a été confirmée par le circuit à Variety ce jeudi 14 juillet. L’accord prévoit notamment qu’environ 465 M£ (548 M€) de dette seront convertis en capitaux propres. Cela implique ainsi que Alberta Investment Management Corporation (AIMCo) et Omers renoncent à leur participation. Ces deux entités avaient pris le contrôle de Vue en 2013 pour 1 Md£, puis avaient exploré une possible cession du circuit en 2019, avortée en raison de la fermeture des salles due au Covid.

« Nous avons entamé la conversation avec nos prêteurs pour être prudents, et l’accord permet maintenant à Vue de se désendetter et de revenir à la situation antérieure », a indiqué Tim Richards à Variety. Le dirigeant devrait d’ailleurs conserver son poste de PDG d’après le média américain. « Le marché continue de se redresser après la pandémie et je suis heureux des échanges constructifs que nous avons avec les investisseurs et les actionnaires pour mettre en place la bonne structure de capital pour la longévité et le succès de l’entreprise. Je tiens également à remercier nos actionnaires, Omers et AIMCo, pour leur soutien tout au long de ce processus. »

À noter que la recapitalisation aidera Vue à lever 75 M£ (88 M€) de liquidités supplémentaires. Pour rappel, le circuit est classé au troisième rang des plus gros exploitants européens dans le classement Giants of Exhibition Europe. Il gère ainsi 227 établissements et 1 972 écrans à travers le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, le Danemark et la Lituanie.