Un repreneur pour le cinéma du Touquet

Le Touquet 3 As

Difficile d’imaginer le cinéma les 3 As du Touquet (Pas-de-Calais) sans son incontournable propriétaire, Jo Pécourt. En effet, cet exploitant fait partie de la famille du cinéma depuis son plus jeune âge et a connu bon nombre de salles de la région. C’est en 1982 qu’il reprend le cinéma du Touquet et le transforme en un complexe de trois écrans, « les 3 As ». Puis il rajoute deux salles en 1995 et passe au numérique dès l’arrivée sur le marché de cette nouvelle technologie. En revanche, il demeure toujours réfractaire à la publicité et au pop-corn car, comme il aime à le répéter « un cinéma, c’est fait d’abord pour y passer des films ! »

Mais, l’âge arrivant, cet éternel passionné se rend compte qu’il aimerait consacrer plus de temps à sa famille et entre autres à ses petites-filles. Ainsi, à 68 ans et après avoir étudié plusieurs propositions de repreneur pour son site ces derniers mois, ce n’est que récemment qu’il s’est décidé à céder ses affaires à son futur successeur : Lionel Chaffiol. « Je n’ai aucun regret et j’ai passé des années formidables grâce à ce métier. Mais les nouvelles règlementations et autres obligations administratives sont devenues trop contraignantes pour moi et je suis heureux d’avoir trouvé quelqu’un qui partage ma vision et qui me ressemble… mais en plus jeune et sans doute avec de nouvelles idées. C’était l’homme qu’il fallait au Touquet ! »

Originaire de Bourgogne, le « futur nouveau patron » du cinéma a 48 ans et connaît déjà bien les rouages de l’exploitation. Pour se lancer dans cette nouvelle aventure, il s’est associé à Olivier Sulpice qui n’est pas étranger non plus au monde du 7e Art puisqu’il dirige la maison d’édition Bamboo à qui l’on doit, entre autres, la série de BD « Les Profs ».