Réouverture des Variétés à Marseille

La façade des Variétés a été rénovée. ©Marie Barba

Après presqu’un an de travaux, cette fois ça y est : le cinéma art et essai de la Canebière a rouvert ce matin, totalement rénové et transformé, avec 7 salles au lieu de 5 pour 600 places.

C’est à l’occasion du FID Marseille, dès 9h ce mercredi, que Les Variétés ont accueilli ou plutôt retrouvé leurs spectateurs impatients restés fidèles. « J’ai fait le choix d’augmenter le nombre de salles et de réduire la quantité de sièges, pour privilégier avant tout le confort », indique Jean Mizrahi, qui avait acquis l’établissement fin 2016. Le bâtiment historique, au cœur de Marseille sur la Canebière, a été complètement réagencé et les 7 salles (dont 4 sont à l’étage et sur plusieurs niveaux) sont désormais accessibles « grâce au travail inventif de l’architecte, Jean-Marc Lalo ».

Les Variétés disposent maintenant de fauteuils plus larges – 540 fixes plus 40 strapontins et une trentaine de places PMR –, d’une belle qualité de projection – 2 salles sont équipées en Eclair Color –  et d’un vaste espace d’accueil au rez-de chaussée, qui communiquera prochainement avec le restaurant mitoyen acquis par Jean Mizrahi. « Le comptoir billetterie sera aussi un bar, l’idée étant que ce foyer central soit un vrai lieu de vie et de rendez-vous, avec espace de coworking ».

Le cinéma rouvre dans la ligne art et essai qui a toujours été la sienne : 13 films sont à l’affiche pour cette semaine, avec 6 sorties nationales, des continuations et du patrimoine, sans compter les séances accueillies du 30e Festival International de cinéma de Marseille (FID) jusqu’au 15 juillet. Jean Mizrahi est confiant : « En dépit de ses années de vicissitudes, le cinéma a gardé un noyau fidèle de clients. Nous l’avons senti dès la reprise en 2017 : en un an, nous sommes passés de 50 000 entrées environ à 143 000, rien que pour Les Variétés. »

Pour rappel, Jean Mizrahi, par ailleurs DG d’Ymagis, avait racheté Les Variétés fin 2016 et deux mois plus tard les 3 salles du César, situé place Castellane, tous deux gérés par Galeshka Moravioff. Pendant la fermeture des Variétés pour travaux, le César a connu une embellie spectaculaire avec 150 000 entrées. Il va à son tour être rénové dans les mois qui viennent, puis totalement réaménagé dans une seconde phase. À terme, avec les deux cinémas, le gérant espère enregistrer 350 000 entrées annuelles.