Rencontres Afcae : l’enveloppe art et essai précisée par le CNC

Lors de la réunion de l’Afcae qui s’est tenue ce matin à Cannes, le président du CNC a annoncé un budget prévisionnel de 18,5 M€, équivalent à celui de l’année passée, pour le classement art et essai.

Dès le début de son intervention auprès des exploitants art et essai, Dominique Boutonnat a donc indiqué que l’enveloppe art et essai 2022 serait à nouveau de 18,5M€, en attendant le bilan de la dernière réforme, qui commencera début juin après le Festival de Cannes. 

Le président du CNC a ensuite fait le point sur les dispositifs mis en place cette année, évoquant notamment la réflexion en cours sur la prolongation du fonds jeune cinéphile. Le Centre annonce qu’il accompagnera également, sans autre détails, l’extension progressive des dispositifs Maternelle au cinéma, l’expérimentation d’Étudiants au cinéma, ainsi que le recrutement de médiateurs au niveau national dans le cadre des conventions État-Régions, encore absents dans certains territoires. « Il n’y a aucune fatalité dans la crise actuelle de fréquentation » a souligné Dominique Boutonnat. « Les salles resteront le lieu unique de rencontre avec les œuvres et leurs auteurs, c’est un chantier commun, vous pouvez compter sur moi pour les mener avec vous dans les mois et années à venir, dans le dialogue et avec détermination. » 

A lire aussi | Les tables rondes du CNC à Cannes

Magali Valente, directrice du cinéma du CNC, a assuré de son côté que l’étude sur le bilan énergétique des salles sera présentée au mois de juin, pour un état des lieux et les évolutions à envisager, avec les questions des évolutions budgétaires que cela soulève. Un groupe de travail a été lancé à ce sujet, avec la FNCF et l’ADRC, pour accompagner le décret tertiaire.

Les News