Premier baromètre de l’exposition des films dans les établissements de 2 à 3 écrans

©D.R.

La Médiatrice du cinéma a publié son premier baromètre d’évaluation des effets de sa recommandation d’août 2017 sur les conditions d’exposition des films dans les cinémas de deux à trois écrans.

D’après les premiers retours de la profession, depuis cette date, les services de la Médiatrice notent globalement « une meilleure discussion et prise en compte par les distributeurs des contraintes des deux et trois écrans avec une réduction du nombre de séances en sortie nationale. » Parallèlement, malgré l’effort relevé en termes de séances, « celui-ci ne s’accompagne pas encore toujours d’une durée augmentée de l’exploitation »  estime en outre l’étude 2018, qui souligne la nécessité de faire des choix de programmation, tout en notant que « l’effet sur Paris est à ce jour encore inexistant ».