Pornic se dote d’un nouveau cinéma

La façade du cinéma.

Initialement prévu pour le 18 avril, le Saint-Gilles flambant neuf de trois salles et 479 fauteuils ouvre ses portes ce mercredi 1er juillet dans la ville de Loire-Atlantique.

Le Saint-Gilles d’origine, mono-écran historique de la ville, a cédé sa place à un nouvel établissement implanté dans la récente zone du Chaudron. « Nous ne pouvions pas pousser les murs de notre bâtiment du centre-ville, entouré d’établissements scolaires », relate la directrice Manon Gaudray, en revenant sur la genèse d’un projet qui remonte à six ans. Aux difficultés de stationnement s’était ajoutée celle de la programmation avec un seul écran, sans compter « un certain vieillissement du cinéma dont la dernière rénovation remonte à 1996 » ; le besoin d’un nouveau cinéma était devenu évident pour la ville de 17 000 habitants, avec des communes environnantes en plein développement dont la population passe à 40 000 voire 50 000 habitants pendant la saison estivale. 

Le projet est né d’un montage financier courageux, avec le CNC comme premier partenaire, une contribution de la mairie, un petit soutien de la Région, des fonds propres et « un gros emprunt bancaire » pour l’association qui gère le cinéma. Forte de ses 95 bénévoles, cette dernière a aussi pu compter sur des initiatives de crowdfunding et de sponsoring.

Le nouvel établissement propose donc trois salles, dont une grande de 250 places équipée en 4K, Dolby Atmos et d’un écran de 14,5 mètres de base, une de 130 places avec un écran de 9 mètres et une petite de 100, avec un écran de 8,5 mètres. Avant la crise du COVID-19, le Saint-Gilles prévoyait de passer sa fréquentation de 45 000 entrées annuelles à 85 000 sur le nouveau site. Si le prévisionnel est maintenant des plus incertains, la motivation de l’équipe reste intacte. Et la directrice du cinéma classé art et essai avec label jeune public compte bien profiter de cet été particulier pour faire découvrir des œuvres, tout en mettant en valeur la qualité du nouvel équipement grâce à des reprises de films plus grand spectacle. 2021 offrira au Saint-Gilles une inauguration en bonne et due forme, à l’occasion des cent ans de cinéma de Pornic !

Plus de détails dans le magazine Boxoffice Pro du 1er juillet.

Les News