Outre-mer : les cinémas de Nouvelle-Calédonie rouvrent, ceux de La Réunion ferment… et ceux des Antilles referment

Des Antilles au Pacifique, la situation des cinémas varie selon les îles qui contiennent plus ou moins le virus.

[mis à jour le 15/04/2021] En Nouvelle-Calédonie, le confinement mis en place le 8 mars a pris fin le 2 avril. Un retour progressif à la normale qui autorise les cinémas à accueillir leur public, à condition toutefois de tenir un registre des spectateurs. Et comme tous les établissements culturels et de loisirs, ils devront fermer au plus tard à minuit. Le principal établissement de l’archipel, le Cinécity de Nouméa, a annoncé qu’il rouvrait ses portes mercredi 7 avril. Il fonctionnera tous les jours pendant les vacances scolaires, mais seulement le vendredi (à partir de 16h30) samedi et dimanche après le 11 avril, fin des vacances de Pâques.

En revanche à La Réunion, le préfet a annoncé vendredi de nouvelles restrictions pour faire face à l’épidémie : les gros centres commerciaux, les bars et restaurants, les salles de sport, de spectacle et de cinéma ferment à partir d’aujourd’hui. Jusqu’ici épargnées, les salles de La Réunion étaient restées ouvertes depuis la fin juin, en contrepartie de l’application d’un protocole sanitaire strict. Elles souffraient toutefois d’un manque d’offre en raison de l’arrêt des sorties de film en Métropole, et tournaient déjà au ralenti depuis le 5 mars, l’île étant soumise à un couvre-feu à 18h.
Pour rappel, deux gros exploitants se font face à la Réunion : le groupe Ethève (le multiplexe Ciné Cambaie à Saint-Paul, le Plaza à Saint-Louis et le Ciné Lacaze à Saint-Denis), et le groupe ICC (Investissement et Commerce Cinéma) de la famille  Drotkowski (le Cinépalmes à Sainte-Marie, le Ritz à Saint-Denis et le Rex à Saint-Pierre).

De l’autre côté des océans, les cinémas de Martinique sont refermés depuis le 1er avril pour trois semaines, soit jusqu’au 18 avril. La réouverture n’est cependant pas confirmée, la situation sanitaire des Antilles ne s’améliorant pas selon l’ARS.

En effet, de nouvelles restrictions ont été annoncées mercredi 14 pour la Guadeloupe : à compter de samedi 17 avril, le couvre-feu passera de 22h à 19h, et les cinémas devront à nouveau fermer. Le multiplexe CineStar des Abymes, qui depuis peu ne tournait plus que du vendredi au dimanche avec des séances finissant à 21h, proposera ses dernières projections samedi. Quant au D’Arbaud de Basse-Terre, qui ne programmait qu’une séance à 19h, il accueillera ses derniers spectateurs vendredi… en attendant des jours meilleurs.