Neuf films au programme de la sélection ACID Cannes Hors les murs

Cinq fictions et quatre documentaires ont reçu le label ACID Cannes 2020.

Après le Festival de Cannes et la Semaine de la Critique, et alors que la Quinzaine des Réalisateurs n’en présentera pas, c’est au tour de l’ACID de dévoiler sa sélection cannoise, élaborée à partir des critères habituels de la programmation ACID CANNES « à savoir nous engager sur le soutien d’autant de films que d’habitude, 9 longs-métrages, avec la même attention particulière accordée aux films sans distributeur et aux premiers longs ». Sur ces cinq fictions et quatre documentaires de création, cinq films ont été réalisés par des femmes.

Le travail autour des titres labellisés débutera dès le mois de juin au sein du Marché du Film de Cannes online. A l’automne, l’ACID accompagnera en régions des projections professionnelles à destination des exploitants de salles avant de proposer les œuvres au grand public du 25 au 29 septembre au Louxor (Paris), du 2 au 4 octobre au Comoedia (Lyon), du 8 au 11 octobre au Gyptis et à La Baleine (Marseille), ainsi qu’à la Cinémathèque de Corse et dans de nombreux festivals partenaires.

« Tandis que le réel semblait basculer dans une autre dimension, la programmation ACID 2020 s’ingéniait à y trouver des équilibres instables, certes, mais puissants, pour un cinéma peuplé de funambules, dont l’amour éperdu chargé de tendresse insinue en nous des voix qui chantent, et nous entraînent. S’enlacent ainsi sur un fil fiction et documentaire pour jouer avec les abîmes du monde non pour le plaindre mais le produire à distance. Projetons dans un paysage un destin d’enfant ! Que la peur soit éparpillée aux quatre coins de territoires colorés, sillonnés par les vents et les ombres, illuminés. Tel est l’accomplissement auquel, nous cinéastes, vous convions cette année. L’audace invincible persiste, prête à toutes les beautés. » 

Le programme ACID CANNES 2020 :

  • Les Affluents (Coalesce) de Jessé Miceli
  • Funambules (Tightrope Walkers) de Ilan Klipper
  • Les Graines que l’on sème (The Seeds We Sow) de Nathan Nicholovitch
  • Il Mio Corpo de Michele Pennetta
  • The Last Hillbilly de Diane Sara Bouzgarrou & Thomas Jenkoe
  • Loin de vous j’ai grandi (Far From You I Grew) de Marie Dumora
  • Si le vent tombe (Should the Wind Fall) de Nora Martirosyan en co-présentation avec la Sélection officielle du Festival de Cannes
  • La Última Primavera (Last Days of Spring) de Isabel Lamberti
  • Walden de Bojena Horackova