Les États-Unis reprennent la couronne de premier marché cinématographique à la Chine

The Batman/La Bataille du lac Changjin II ©2021 Warner Bros. Entertainment Inc./Bona Film Group-Emperor Motion Pictures

Dimanche 22 mai, le box-office américain a, pour la première fois de l’année 2022, dépassé le box-office chinois. Un signe important de la reprise pour le leader historique, mais aussi des difficultés de son concurrent majeur, impacté par de nombreuses fermetures de salles en raison des politiques sanitaires locales face au Covid.

Depuis le début de l’année, les super-héros se sont succédé au sommet du box-office américain qui, selon les chiffres Comscore relayés par Gower Street, cumule désormais à 2,461 Md$. À commencer par The Batman (365,8 M$), devant Doctor Strange in the Multiverse of Madness (335,8 M$), Spider-Man : No Way Home (228,4 M$… en 2022 !), Sonic 2 (178,9 M$) et Uncharted (145,3 M$). Si seulement deux titres de ce top US ont eu les faveurs d’une sortie en Chine (The Batman y cumule 25,25 M$ et Uncharted 21,85 M$), le top 5 chinois est entièrement occupé par des productions locales. En tête, La Bataille du lac Changjin II (635,7 M$), suivi par trois cartons du Nouvel An chinois : Too Cool To Kill (410,7 M$), Nice View (213,2 M$) et le film d’animation Boonie Bears : Back To Earth (152,4 millions M$). À noter que le film étranger qui a réalisé le plus de recettes en Chine depuis le début de l’année est Les Animaux fantastiques 3 : Les Secrets de Dumbledore, à la 12e place avec 27,5M$.

Après s’être emparé du titre de premier marché cinématographique mondial en 2020 – et ceci malgré la fermeture de six mois des salles du pays, de la fin janvier au 20 juillet 2020 – et l’avoir gardé en 2021 – avec notamment un Nouvel An chinois record –, l’Empire du Milieu peine depuis le début de l’année 2022 avec un box-office actuellement évalué à 2,458 Md$. Faute à la fois à l’augmentation des cas de Covid, qui a entraîné la fermeture de cinémas (actuellement, près de 30 % des cinémas en part de marché 2018-2019 restent fermés), mais aussi, selon certains, au manque de films étrangers pour soutenir la certes solide offre de films locaux.

Dans ces conditions, le box-office 2022 intermédiaire chinois est l’un des rares en baisse par rapport à 2021 (-37 %), alors que le marché international, dans son ensemble, affiche une hausse de 170 %. Reste que, comparé à la moyenne des trois dernières années pré-pandémiques au même stade, entre variations des vitesses de reprise et éventuelles rechutes, le marché cinématographique mondial accuse un retard d’environ 40 %.