Les deux directeurs du Comœdia de Lyon s’associent à Marc Bonny

Crédit photo Nicolas Spiess
©Nicolas Spiess

Avec l’entrée au capital de Frédérique Duperret et Ronan Frémondière, le cinéma art et essai lyonnais entame un nouveau chapitre de son histoire.

Frédérique Duperret et Ronan Frémondière, respectivement directrice adjointe et directeur-programmateur du Comœdia de Lyon, sont désormais associés avec Marc Bonny et entrent ainsi au capital de la société d’exploitation, Plein Champ. Le trio renforce ainsi sa collaboration, qui remonte à la réouverture du site en 2006, et avait impulsé  une forte identité indépendante et art et essai au cinéma historique de l’avenue Berthelot.

Frédérique Duperret a grandi avec le Comœdia et ses reprises, en faisant ses premiers pas avec la famille Lapouble, puis avec UGC. Avec vingt années d’expérience dans l’exploitation cinématographique, la directrice adjointe fait également partie du conseil d’administration du SCARE depuis trois ans et en assure la co-vice présidence pour la deuxième année. Quant à Ronan Frémondière, il arbore une expérience salles d’une trentaine d’années entre le Jacques Tati de Saint-Nazaire puis le Rio de Clermont-Ferrand comme directeur et programmateur.

Retour sur plus d’un siècle de Comœdia 

C’est en 1914 qu’ouvre le premier cinéma de l’avenue Berthelot, le Melchior, dans une construction en bois qui devient un bâtiment en dur en 1922 et prend alors le nom de Comœdia. Construit et exploité par la famille Lapouble pendant 70 ans, l’établissement passe d’une à trois salles en 1974, puis à six salles en 1986. 

Exploité sous enseigne UGC de 1993 à 2003, le cinéma avait fermé ses portes durant 3 ans avant d’être repris en 2006 par Marc Bonny et Marc Guidoni. Le patron de Gebeka et son associé rénovent le cinéma centenaire et insufflent à ses six salles une forte et nouvelle identité art et essai, obtenant les trois labels Recherche, Jeune public et Répertoire dès sa première année d’exploitation.

L’extension

Alors qu’en 2015 l’Institut Lumière reprend La Fourmi et les CNP au centre de Lyon et y développe l’art et essai, l’agrandissement du Comœdia, en projet depuis 2011 mais désormais devenu un impératif économique, est finalisé en 2017. Avec ses 3 salles supplémentaires implantées dans l’ancien bâtiment mitoyen de l’INPI, qui montent sa capacité totale à 1 200 places, le cinéma est passé de 320 000 entrées annuelles à près de 400 000 en 2018.

Par ailleurs, Marc Bonny a cédé Gebeka Films, la société de production et de distribution qu’il a co-fondée il y a plus de 20 ans, à la holding Hildegarde en mai 2018. 

Les News