Le cinéma de Claye-Souilly validé en CDACi

Le futur centre commercial Shopping Promenade.

La CDACi de Seine-et-Marne a émis un avis favorable ce mardi 15 octobre pour le projet de cinéma de Claye-Souilly porté par Frédéric Lesne, exploitant des Toiles de Crépy-en-valois.

Le cinéma de Claye-Souilly devrait finalement voir le jour. La CDACi de Seine-et-Marne a autorisé le projet de cinéma de 3 salles et 387 places porté par Frédéric Lesne et la SARL Cine Claye. Le cinéma fera partie d’un pôle de loisirs de 9 000 m², également composé d’une piste de karting, d’un bowling et d’un laser game, au sein d’un centre commercial qui s’étendra sur 44 000 m² et accueillera 55 enseignes. L’opérateur du centre Frey construira la coque du cinéma et la SARL Cine Clay gérera l’aménagement pour un budget estimé de 1,8 million d’euros et un objectif de 130 à 150 000 entrées. L’ouverture du cinéma, qui proposera une salle Dolby Atmos laser, est attendue pour septembre 2020.

Maire de Claye-Souilly depuis 1989, Yves Albarello (LR) nourrit l’ambition de créer un cinéma dans sa commune depuis 1999. Après une première tentative de proposer un cinéma de 14 salles en 2000, un projet de multiplexe CGR de 12 salles et 1 800 fauteuils est soumis en 2016, dans le cadre de l’ouverture du centre commercial Shopping Promenade. Dans un premier temps refusé suite à un recours pour éviter toute concurrence avec l’UGC de Meaux situé à une quinzaine de kilomètres, il est ramené à 8 salles et 1 400 fauteuils et validé en CDACi en décembre 2017. Il essuie un nouveau refus en juin 2018, cette fois de la part de la CNACi. 

Aujourd’hui, c’est un cinéma de quartier qui devrait, à moins d’un nouveau rebondissement, sortir de terre. L’exploitant confirme l’envie de « faire petit et convivial. Nous souhaitons porter notre attention sur l’accueil, une offre de tarifs abordable dont une carte de fidélité forte ainsi que le confort. » Le cinéma devrait être géré en famille par les deux fils de Frédéric Lesne.

Les News