La sortie cinéma plébiscitée sur le pass Culture

© pass Culture

Lors des Rencontres art et essai à Cannes, le pass Culture a présenté des chiffres encourageants pour les salles. 

Si le livre reste le champion du pass Culture, le cinéma arrive comme deuxième poste de dépenses sur l’appli géolocalisée (en moyenne 67 euros par usager). Les 737 000 réservations ciné réalisées via le pass représentent près de 2 millions d’entrées et font du cinéma la sortie culturelle la plus plébiscitée par les utilisateurs. Dans le détail, 58 % des réservations correspondent à des cartes d’abonnement et 42 % à des séances de cinéma (hors événements exceptionnels). 
Des chiffres qui ont été rappelés lors des Rencontres de l’Afcae par Sébastien Cavalier, président du pass Culture, et Hélène Amblès, directrice du développement. À ce jour, 1 360 cinémas sont présents sur le pass, dont la moitié sont classés art et essai. Et selon l’évaluation de l’Afcae, environ 50 % des cinémas classés se sont inscrits – ce qui est notamment une condition pour bénéficier du fonds Jeunes cinéphiles.

Des sorties ciné plus fréquentes… mais pour quels films ? 

La plateforme semble en tout cas booster la fréquentation des jeunes : 76 % d’entre eux déclarent que le pass Culture leur permet « d’aller au cinéma plus souvent » et 18 % ne s’étaient pas rendus au cinéma l’année précédant l’activation de leur pass. Les jeunes réservent aussi pour leurs proches : 50 % des places de cinéma sont réservées avec l’offre duo permise par le pass. Par ailleurs, près des trois-quarts des jeunes vont dans le cinéma qu’ils fréquentaient avant et 37 % se disent prêts à adhérer au programme de fidélité du lieu.
Selon les représentants du pass, les jeunes en profitent « pour découvrir tous les genres cinématographiques », et en priorité la comédie, le policier et le film d’action. Mais « ce qu’ils aiment dans le pass, c’est le caractère exclusif et exceptionnel des propositions ». L’événementialisation est une façon de leur faire découvrir des films de la diversité, tout comme le volet collectif du pass, destiné à financer des activités d’éducation artistique encadrées par les professeurs. Concernant la question, « très bien identifiée », de la possibilité de régler le transport des élèves avec ce volet collectif du pass (actuellement exclusivement allouable à l’achat de places de cinéma par l’établissement scolaire), « deux solutions à l’étude sont en attente des dernières validations politiques ».

Pour Hélène Amblès, « le pass est un bien public partagé qui doit encourager les jeunes à sortir de leur zone de confort ». 25 référents territoriaux sont, en outre, chargés d’aider les exploitants à développer et mettre en valeur leurs offres. « Le cinéma est une de nos priorités pour 2022 », ont souligné les représentants du pass Culture face au public des Rencontres Afcae de Cannes.
À l’heure actuelle, près de 1,8 millions de jeunes bénéficient du pass Culture qui espère en toucher 3 millions d’ici la fin de l’année, et 4,5 millions dans les prochaines années.

50 jeunes du pass au Festival de Cannes

À noter que cette année, dans le cadre du programme “3 jours à Cannes” destiné aux 18-28 ans, le Festival s’est associé au pass Culture en ouvrant ses rendez-vous à 50 jeunes bénéficiaires. Ils ont ainsi accès aux projections de la Sélection officielle et au Palais des Festivals, à des masterclass et aux conférences de presse, ainsi qu’à une programmation dédiée au cinéma Les Arcades, durant les trois derniers jours.

Les News