La restructuration du cinéma de Sainte-Geneviève-des-Bois autorisée

L'actuel cinéma Les 4 Perray ©Google Maps

Le projet a reçu l’aval de la commission départementale d’aménagement cinématographique de l’Essonne ce vendredi.

Le cinéma va changer de dimension dans la commune essonnienne. Sous l’impulsion du GPCI, porteur du projet, l’actuel site Les 4 Perray, quatre salles et 728 places, va laisser place à un complexe de sept écrans et 895 sièges, sous la houlette du cabinet d’architectes Grima Loussouarn. Le complexe deviendra le premier sous enseigne Première Cinémas, du nom du magazine appartenant au groupe Hildegarde, qui détient aussi Le Film Français. Ce dernier, pour rappel, est associé à Charles Vintrou pour sa filiale exploitation, le GECI (Groupe des exploitants et des cinémas indépendants). Plus de deux ans seront nécessaires à cette entreprise qui devrait permettre à terme d’atteindre 200 000 à 250 000 entrées. L’établissement aura une vocation généraliste, qui fera la part belle à l’art et essai et surtout à l’animation culturelle.

Projection du cinéma sous enseigne Première Cinémas.

Pour rappel, Les 4 Perray a baissé le rideau en janvier 2020 suite au départ de la famille Colin, après résiliation du bail. L’exploitant s’était également désengagé du cinéma Le Star à Arpajon (cinq salles). En octobre 2020, le GECI, filiale exploitation du GPCI, a trouvé un terrain d’entente avec le propriétaire des murs des deux établissements et les municipalités concernées, afin de reprendre l’exploitation. Si le site d’Arpajon a repris ses activités le 19 mai dernier, celui de Sainte-Geneviève-des-Bois vient donc de connaître une nouvelle étape dans son chemin vers la rédemption.

À noter par ailleurs que le GECI a repris l’exploitation, depuis le 1er décembre 2020, du mono écran Le Septième Art à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), et vient de remporter la délégation de service public pour la gestion du cinéma de 4 salles de Millau (Aveyron). Il était exploité depuis dix ans par Cinéode.

Les News