La Chine prépare la réouverture de ses salles

Double World de Teddy Chan ©China Film Group Double World de Teddy Chan Corporation (CFGC)/Filmko Film Co./Giant Pictures

Après six mois de fermeture et une très brève réouverture en mars, les cinémas chinois vont partiellement reprendre leur activité, sous une surveillance et des conditions sanitaires strictes. 

À partir du lundi 20 juillet, l’exploitation cinématographique de l’Empire du milieu pourra se remettre en branle dans les régions « à faible risque » du pays. Le protocole sanitaire de la China Film Administration (CFA) inclut une limitation à 30 % de la capacité des salles, un siège vide entre les groupes de spectateurs et une réduction de moitié des séances par rapport à la programmation habituelle des établissements. La vente et la consommation de confiserie et boissons sont interdites. La CFA exige aussi une billetterie exclusivement en ligne avec enregistrement du nom des spectateurs. La prise de température et le port du masque sont obligatoires pour les employés comme pour le public.

Les autorisations administratives de réouverture seront accordées par les autorités locales et soumises à l’accord du gouvernement. « Si les régions à faible risque devaient redevenir à moyen ou à haut risque, les cinémas devront refermer », ont précisé les pouvoirs publics. Par ailleurs, les employés des cinémas revenant des régions à moyen ou haut risque doivent se mettre en quatorzaine avant de retourner dans leurs établissements. 

À l’ensemble de ces mesures restrictives s’ajoute la faiblesse de l’offre de films. La veille, le blockbuster local Double World de Teddy Chan abandonnait sa sortie salle au profit de Netflix et de la plateforme locale iQiyi. 

Hong Kong referme ses salles
Face à une troisième vague de COVID-19, les cinémas du territoire indépendant, qui avaient fermé durant six semaines entre fin mars et début mai, ont à nouveau suspendu leurs séances depuis hier soir, mercredi 15 juillet.

Les News