Kinépolis Brétigny-sur-Orge fête ses 1 an

© Laurent Ghesquiere

Ce samedi, le complexe cinématographique d’Île-de-France soufflera sa première bougie. C’est l’occasion de dresser les premiers bilans.

« Nous avons dépassé nos objectifs en termes de fréquentation », se réjouit Benoît Paccoud, directeur de Kinépolis Brétigny-sur-Orge, dans un communiqué publié par le circuit. Et pour cause : un peu moins de 300 000 entrées étaient prévues au terme de la première année ; et au 31 août, le complexe en avait déjà enregistré 481 603.

Une réussite qui s’explique par trois facteurs. D’abord, la fidélisation des spectateurs. « Nos clients ont acquis le réflexe Kinepolis et viennent d’assez loin, parfois 30 km, pour vivre une expérience cinématographique grâce à notre programmation adaptée aux goûts de chacun. Nous accueillons des familles ainsi que des cinéphiles amateurs de films plus intimistes et en VOST, par exemple. »  Ensuite, l’attractivité des films sur la période : Le Roi Lion et Avengers : Endgame ont, par exemple, réalisé respectivement 26 000 et 23 000 entrées. Enfin, elle est également liée les équipements technologiques dont dispose le cinéma : une technologie Laser ULTRA en 2D et RealD 3D.

Pour rappel, le multiplexe de 4 000m² sur 2 niveaux implanté au cœur des « Promenades de Brétigny » compte 10 salles pour 1 507 fauteuils, dont 46 places pour personnes à mobilité réduite et est situé à 35km au sud de Paris. C’est le premier Kinépolis localisé en Île-de-France.