Gaumont arrête l’exploitation de cinémas

©Luc_Boegly

La firme à la marguerite va revendre ses parts à Pathé.

Comme les deux groupes l’ont annoncé le 1er mars par communiqué, Pathé va racheter la participation de Gaumont dans leur filiale d’exploitation commune, soit 34 % du capital de la société Les Cinémas Gaumont Pathé, pour un montant estimé à 380 millions d’euros.

La finalisation de l’accord – qui reste soumise aux conditions de réalisation usuelles pour ce type de transaction et qui devrait aboutir en mai – signifiera la fin de l’exploitation de salles pour Gaumont et permettra au groupe, « d’accélérer le développement prometteur de ses activités de production de séries télévisées aux États-Unis et en Europe, de renforcer la production de films de cinéma et d’envisager l’expansion des activités de Gaumont en Europe », selon sa directrice générale Sidonie Dumas.

Jérôme Seydoux, président de Pathé, a de son côté déclaré que « cette acquisition affirme clairement la volonté de Pathé de développer et de moderniser la salle de cinéma ». Elle intervient surtout quelques mois à peine après le rachat de l’activité d’exploitation d’EuropaCorp, et permet ainsi au circuit de renforcer sa présence sur le territoire national.

Pour rappel, le regroupement de l’exploitation des deux structures historiques, créé en 2001 sous l’enseigne EuroPalaces avant de devenir Les Cinémas Gaumont Pathé, compte aujourd’hui 108 cinémas et 1 076 écrans à travers la France, les Pays-Bas, la Suisse et la Belgique. En 2016, l’ensemble du circuit a accueilli près de 67 millions de spectateurs.