Du mouvement au CNC

Depuis la démission de Dominique Boutonnat le 28 juin, la présidence du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) est vacante, assurée dans l’intérim par son directeur général Olivier Henrard. © Boxoffice Pro

L’actuel président du Centre national du cinéma a nommé deux cheffes de service à compter du 1er juillet.

Laura Costedoat est nommée cheffe du service des registres du cinéma et de l’audiovisuel. Entrée au CNC en 2015 après des études en droit privé et en production cinéma et audiovisuelle, elle devient responsable de la procédure des visas exceptionnels à la direction du cinéma en 2017. Depuis avril 2023, elle occupait le poste de cheffe adjointe du service de la diffusion en salles.

Du côté de la direction de l’audiovisuel, Anouk Deiller devient cheffe du service du soutien à la fiction et à l’animation. Passée chez Gallimard au début de la précédente décennie en tant qu’attachée aux cessions de droits d’adaptation, elle intègre ensuite une société de production audiovisuelle en tant que chargée de développement. Elle rejoint en 2014 le ministère de la Culture, d’abord à la Direction générale des médias et des industries culturelles au bureau des études et des évaluations économiques, puis au département de l’innovation numérique où elle assurait le pilotage de l’appel à projets “Services numériques innovants”. Depuis 2020, elle était cheffe du service des industries techniques et de l’innovation à la Direction du numérique, en charge notamment du soutien aux studios.

Depuis la démission de Dominique Boutonnat le 28 juin, la présidence du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) est vacante, assurée dans l’intérim par son directeur général Olivier Henrard. © Boxoffice Pro

Les News