Des distributeurs retouchent leurs programmes

"Peter von Kant" de François Ozon ©Diaphana

Après Warner qui décale sept sorties d’ici l’été 2023, Ad Vitam change à nouveau la date de Nitram, qui sortira le 11 mai 2022 au lieu du 4 mai. Pour rappel, il s’agit du film de Justin Kurzel qui revient sur la tuerie de Port-Arthur en Australie et qui a valu en juillet le prix d’interprétation à Cannes à Caleb Landry Jones.

De son côté, Apollo lancera le 29 juin Arthur Malédiction de Barthélémy Grossmann, produit par Luc Besson. Dans ce film d’horreur, un ado passionné par la série de films fantastiques Arthur est embarqué par ses amis dans la maison abandonnée qui a accueilli le tournage. La structure de François Clerc avance par ailleurs du 21 au 14 septembre la sortie de Citoyen d’honneur de Mohamed Hamidi, où Kad Merad campe un écrivain célèbre qui revient dans son village algérien pour y être nommé Citoyen d’honneur.

Un temps daté au 23 mars, la sortie de Mizrahim, les oubliés de la Terre Promise est prévue le 8 juin chez Dulac Distribution. Ce documentaire de Michale Boganim se penche sur l’exil et la transmission à travers l’expérience de plusieurs générations de Mizrahim, nom donné par les Israéliens aux juifs venus d’Afrique du Nord et du Moyen Orient et discriminés à leur arrivée sur la Terre Promise.

« L’Esprit sacré » ©Juanma Bernabeu

La Fabrica Nocturna Cinéma, qui a annoncé récemment lancer son activité de distribution, repousse la sortie de L’Esprit sacré, premier film de l’Espagnol Chema Garcia Ibarra, du 22 juin au 6 juillet. Un film inclassable, entre docu et SF, qui met en scène une bande d’ufologues, passionnés par les soucoupes volantes et autres phénomènes paranormaux.

Annoncée par François Ozon sur les réseaux sociaux, la sortie de Peter von Kant est prévue le 6 juillet sous bannière Diaphana, qui accompagne le cinéaste depuis Été 85. Présenté en ouverture de la Berlinale 2022, son 21e long métrage réunit Denis Ménochet, Isabelle Adjani et Khalil Gharbia et suit les troubles amoureux d’un réalisateur à succès avec un jeune talent du cinéma.

Haut et Court avance la sortie de I’m Your Man de Maria Schrader, qui sortira le 22 juin et non plus le 24 août. Maren Eggert, qui a reçu l’Ours d’argent du Meilleur premier rôle à Berlin, y incarne une scientifique se voyant attribuer malgré elle un robot comme partenaire. À propos de Joan de Laurent Larivière avec Isabelle Huppert, est quant à lui décalé au 7 septembre, au lieu du 30 août. 

Côté classiques, Les Acacias repoussent d’une semaine la Rétrospective Jean-Pierre Mocky, du 27 avril au 4 mai. Neuf films du réalisateur disparu en 2019, dont ses premiers, La Tête contre les murs, réalisé par Georges Franju mais qu’il a écrit et interprété et Les Dragueurs (1959), mais aussi Un drôle de paroissien, La cité de l’indicible peur, Le témoin, Solo, Litan, A mort l’arbitre et Agent trouble.
Le distributeur ressortira aussi le 8 juin Monsieur Ripois, de René Clément avec Gérard Philipe (1954), et une version restaurée 4K de M. Klein, de Joseph Losey avec Alain Delon, le 6 juillet.

Pour 2023, Studiocanal repousse de deux mois la sortie de 10 jours encore sans maman de Ludovic Bernard. La suite de 10 jours sans maman passe ainsi du 12 février au 12 avril 2023, avec toujours Franck Dubosc dans le rôle principal. 

Les News