Déconfinement : de nouvelles dates de réouverture des cinémas en Europe

L'historique Cine Ideal de Madrid, quelques jours avant de début du confinement en Espagne. ©A.Algan
[Mis à jour le 29/05/20 – article initial daté du 11/05/20]

À travers les territoires européens, les réouvertures de parcs cinématographiques se poursuivent et les mesures sanitaires se précisent. Boxoffice Pro fait le tour des pays où la reprise des séances est en vue, en particulier à partir de ce début juin.

En rouge, les informations mises à jour.

Norvège

Les cinémas norvégiens ont pu rouvrir leurs portes dès le 7 mai, avec une limitation de 50 spectateurs par salle qui sera portée à 200 à partir du 15 juin..

République tchèque

Le gouvernement tchèque a débuté le 7 avril dernier un déconfinement organisé en cinq phases, annonçant un « retour à la normale » pour la fin du mois de mai. Finalement accéléré de deux semaines, le processus a autorisé la réouverture des cinémas dès le 11 mai, avec des séances limitées à 100 spectateurs, suite à l’annonce du ministre de la Santé Adam Vojtěch le 30 avril. Parmi les recommandations sanitaires ont été encouragés l’usage de la VàD (billets électroniques), le développement des systèmes de renouvellement de l’air et la vente de boissons et confiseries reste interdite.

Allemagne

Bientôt, quatorze Länder allemands sur seize auront autorisé la réouverture de leur cinémas, les salles berlinoises devant pour leur part attendre le 30 juin et celles de Brême et de la Basse-Saxe n’ayant toujours pas de date. Ces réouvertures échelonnées représentent pour l’heure environ 90 % du parc cinématographique national. Parmi les mesures sanitaires (dont l’intégralité est disponibles en anglais sur le site de l’UNIC), les cinémas doivent prévoir une distanciation de 1,5 mètres entre leurs spectateurs.

Bulgarie

Le ministère bulgare de la Santé a autorisé, à partir du 13 mai, la réouverture des cinémas, avec une limitation à 30 % de la capacité des salles ainsi que les mesures de distanciation de rigueur, l’interdiction de l’usage de la climatisation et de la vente de boissons et confiseries.

Lettonie 

Bien que autorisés à reprendre leur activité depuis le 12 mai, date à laquelle la pays a donné son feu vert aux rassemblements de 25 personnes (avec une limitation à 3 heures pour celles en intérieur), beaucoup d’exploitants lettons ont reporté la réouverture de leurs établissements de quelques semaines pour pallier au manque de délai de préparation.

Bosnie-Herzégovine

Les pouvoirs publics ont annoncé le 14 mai la réouverture des cinémas et des institutions culturelles le 18 mai. Les salles étaient fermées depuis le 15 mars dernier et le secteur n’a reçu aucune aide de l’État.

Slovénie

Les autorités slovènes ont officiellement annoncé la fin de la épidémie dans le pays. Les cinémas peuvent reprendre leur activités depuis le 18 mai, en même temps que tous les autres commerces, à l’exception des centres de soin, des spas et des piscines.

Croatie

L’ensemble des cinémas du pays peuvent aussi rouvrir depuis le 18 mai, sauf ceux implantés dans les centre commerciaux et qui doivent attendre le 15 juin.

Slovaquie

Malgré l’autorisation administrative d’ouverture (limitée à 100 spectateurs par salle) délivrée depuis le 20 mai, les cinémas slovaques peinent à relancer leur activité face à la rigueur des mesures sanitaires imposées. Seul l’un des principaux circuits du pays devait rouvrir ses portes le 28 mai. La vente de boissons et confiseries est interdite.

Espagne

Si les salles du reste du pays ont rouvert le 25 mai (voire dès le 18 mai dans les îles Canaries), au tiers de leur capacité (et à 50 % deux semaines après si la situation sanitaire le permet), les cinémas de Madrid et de Barcelone doivent attendre le 8 juin. La FECE, qui représente 80 % des cinémas espagnols, a élaboré un protocole de dix mesures dont l’encouragement de l’usage des paiements sans contact, de billets électroniques et la suppression de contrôles physiques de billets. Les familles vivant sous le même toit sont autorisées, sous réserve des régulations régionales, à être installées ensemble dans les salles.

Autriche

Un temps envisagée à la fin du mois d’août avant d’être avancée au 1er juillet, la réouverture des salles autrichiennes a finalement eu lieu dès le 27 mai. Les jauges des salles sont limitées à 250 personnes, puis 500 personnes à partir du 1er août, avec des mesures de distanciation sociale de 1 mètre et port obligatoire du masque.

Luxembourg

Malgré l’autorisation administrative de réouverture à partir du 29 mai qui leur a été accordé par le gouvernement, les exploitants luxembourgeois ont décidé, d’un commun accord, de reporter la reprise des séances au 17 juin et travaillent sur un protocole commun de « réouverture contrôlée », afin de pouvoir accueillir leur public « en toute sérénité ». Le secteur s’est par ailleurs engagé à communiquer « clairement » à ses spectateurs les nouvelles mesures sanitaires qui seront mises en place et sur lequel les collaborateurs du secteur bénéficieront d’une formation spécifique. 

Lituanie  

Les cinémas lituaniens ont attendu la quatrième et dernière phase de déconfinement du pays, soit le 31 mai, date à laquelle seront autorisés les rassemblement intérieurs de maximum 30 personnes, avec des mesures de distanciation de minimum 2 m et 10 m² d’espace par spectateur.

Portugal

Les salles portugaises sont réouvertes depuis ce 1er juin, avec un siège libre entre chaque spectateur non issu du même foyer et port du masque obligatoire. En amont de la communication des mesures sanitaires sanitaires exigées, les grands circuits avaient fait savoir qu’ils préféraient attendre début juillet pour rouvrir leurs portes.

Danemark

Dans le royaume danois, la réouverture des salles, initialement fixée au 8 juin, a été avancée au 21 mai. Les régulations sanitaires autorisent jusqu’à 500 spectateurs par salle, mais un placement de groupes de 10 personnes maximum. Hormis pour les personnes issues du même foyer, le placement doit prévoir un fauteuil vide entre chaque spectateur ou une distanciation de 1 mètre minimum. L’espace minimum de 2 m² par spectateur monte à 4 m² dans le hall d’accueil.

Pays-Bas

La réouverture des salles est possible à compter du 1er juin, avec une limitation de 30 personnes maximum par salle. À compter du 1er juillet, cette limitation passera à 100 personnes. Parmi les recommandations sanitaires générales, les spectateurs sont encouragés à acheter leurs places en ligne et à utiliser les transports en commun pour venir au cinéma. Seules deux personnes issues du même foyer sont autorisées dans les salles.

Finlande

La Finlande aussi prévoit une réouverture de ses cinémas début juin, dans une « stratégie hybride » de déconfinement limitant les rassemblements à 50 personnes.

Grèce

Après la réouverture des centres commerciaux le 18 mai et des restaurants et bars le 25 mai, les cinémas devraient se remettre en activité début juin.

Suisse

Les cinémas suisses reprennent leurs séances à partir du 6 juin et peuvent accueillir jusqu’à 300 spectateurs par salle, avec l’obligation de laisser un fauteuil de libre entre chaque groupe de personnes non issues du même foyer. Parmi les autres mesures spéciales figure l’obligation pour les cinémas de répertorier les noms et numéros de téléphone de leurs spectateurs.

Pologne

La reprise des séances aura lieu à partir du 6 juin dans les salles polonaises, limitées à 50 % de leur capacité. L’obligation du port du masque et son éventuelle limitation à l’équipe des cinémas reste encore à déterminer.

Roumanie

Sous réserve de modification, pas de reprise en vue pour les cinémas roumains avant le 15 juin.

Italie

La réouverture des cinémas est prévue pour le 15 juin. Les mesures sanitaires mises en place comprennent une limitation de jauge à 200 spectateurs dans les salles et à 1 000 spectateurs pour les projections en plein air, le port du masque, la prise de température des spectateurs, l’interdiction de consommer des boissons et de la confiserie ainsi que celle d’installer des groupes de spectateurs (y compris les familles) ensemble. La Fédération des exploitants italiens, qui a particulièrement décrié cette dernière mesure comme un grave frein à la fréquentation, espère son rapide assouplissement.

Ukraine

L’Ukraine, qui a débuté son déconfinement progressif le 11 mai, envisage la réouverture des cinémas dans la troisième phase de son plan à cinq étapes, soit le 10 juin. Toutefois, les exploitants ont demandé à reporter cette réouverture au 1er juillet, pour aborder cette transition dans de meilleures conditions.

Turquie

Le gouvernement turc prévoit la réouverture du parc de salles, là aussi en bout des différentes phases, le 1er juillet.

Estonie

Les grands rassemblements publics seront autorisées à partir du 1er juillet. Ils restent limités à 500 personnes ou à 50 % des capacités dans les lieux fermés, dont les cinémas.

Grande-Bretagne 

Dans son plan de déconfinement présenté le 11 mai, le gouvernement britannique n’envisage pas une réouverture des cinémas, placés dans le groupe des « commerces à haut risque » et dès lors relégués en dernière phase, avant le 4 juillet.

Chypre

L’assouplissement progressif du confinement débute dès ce 4 mai à Chypre. Si tout se passe bien, l’ensemble des restrictions de mouvement seront levées le 21 mai. La réouverture des cinémas n’est toutefois pas envisagée avant le 14 juillet.

Irlande

Feu vert pour une réouverture des salles irlandaises à partir du 10 août, soit dans la cinquième et ultime étape du plan de déconfinement du pays, avec bien entendu les mesures de distanciation sociales adéquates. 

En France, lors de sa présentation du plan de déconfinement mardi 28 avril, le Premier ministre Edouard Philippe a remis la décision de la date de réouverture du parc cinématographique français au 2 juin : « Nous devrons attendre pour rouvrir, si la situation sanitaire le permet, tous les lieux de spectacles, les salles de cinémas, les grands musées, et voir dans quelles conditions ils pourront rouvrir. »

Pour rappel, les cinémas de seulement deux territoires de l’UNIC (représentant 2 % des plus de 42 000 écrans européens) sont restés ouverts pendant toute la crise sanitaire : en Biélorussie, avec mesures de distanciation sociale, et en Suède, où suite à l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes le 29 mars dernier, la majorité des circuits a fermé ses portes, seuls certains cinémas indépendants étant toujours en activité.

Sources : UNIC, presse locale étrangère et communiqués officiels

Les News