Cineworld sur le point de fermer ses cinémas au Royaume Uni et aux Etats-Unis?

Cineworld Leicester Square de Londres ©Cineworld

Cette décision de l’un des poids lourds de l’exploitation mondiale serait la conséquence du récent report du nouveau James Bond au printemps 2021.

Au lendemain de l’annonce par Universal du décalage en avril 2021 de la sortie mondiale du James Bond Mourir peut attendre, une onde de choc semble en passe de frapper le secteur de l’exploitation cinématographique. Comme évoqué ce matin par le Sunday Times puis Variety, Cineworld a confirmé qu’il envisageait sérieusement la fermeture temporaire de ses sites britanniques et irlandais ainsi que de ses 543 cinémas Regal aux États-Unis. Aucune décision n’a pour le moment été prise, assure le groupe dirigé par Mooky Greidinger.

Cineworld est le premier circuit de salles en Grande-Bretagne avec 123 cinémas et Cineworld/Regal, deuxième chaîne aux États-Unis avec 543 sites. La décision serait effective dès la semaine prochaine, et ce jusqu’en 2021. Les 5 500 salariés concernés devraient être notifiés de la décision ce lundi. Cineworld UK, qui a refusé de s’exprimer, se préparerait, selon le Sunday Times, a écrire dès aujourd’hui au Premier ministre Boris Johnson et au secrétaire d’État à la Culture Oliver Dowden pour leur indiquer que les cinémas sont devenus économiquement non-viables face aux multiples décalages de films porteurs par les studios.

Si elle devait se confirmer, cette information ne manquerait pas de créer des réactions en chaîne, quelques jours après la tribune de NATO, la MPA et un certain nombre de réalisateurs appelant les pouvoirs publics américains à sauver le secteur de la salle de cinéma par une aide appropriée

Les News