Canada : les Cineplex, entre repli et nouvel élan

Cineplex Cinemas de Queensway, Toronto ©Cineplex Cinemas

À l’occasion de la publication de ses résultats du quatrième trimestre, le leader de l’exploitation canadienne – et quatrième circuit nord-américain –,  a fait un point sur l’impact de la crise, mais aussi sur ses préparatifs de reprise.   

En collaboration avec Boxoffice Pro US

Chez Cineplex, où 2020 se chiffre à – 80,3 % des entrées et -81,2 % des recettes, le dernier trimestre de l’année a été particulièrement rude, avec une baisse qui a atteint 96 % de son box-office. Toutefois, le circuit observe, dans le cadre de ce repli massif, une augmentation surprenante de 3,9 % des paniers confiserie par spectateur.

Après sa première fermeture le 16 mars 2020, Cineplex avait entamé une réouverture progressive en juin pour devenir en août l’un des premiers grands circuits mondiaux à avoir remis l’ensemble de ses cinémas en activité en amont de la sortie de Tenet. Depuis, le report des titres des majors et la deuxième vague de Covid-19 ont eu raison de la reprise, et le circuit a fermé la plupart de ses sites à travers le pays. 

Pour rappel, l’année 2020 a été d’autant plus mouvementée pour Cineplex qu’il a sonné le glas de son acquisition par Cineworld. Le groupe britannique avait annoncé son intention de racheter le circuit canadien en décembre 2019, avant que l’accord n’échoue six mois plus tard et n’entraîne les deux parties devant les tribunaux. Le procès doit débuter en septembre 2021. 

Dans l’intervalle, Cineplex a concentré ses efforts sur le renforcement de sa trésorerie et la réduction des dépenses, notamment via une réorganisation de son programme de fidélité, la la cession du bâtiment de son siège social à Toronto ainsi que des facilités de crédit. Le circuit aura en outre profité de l’année 2020 pour se doter de deux salles premium ScreenX (au Scotiabank Theatre de Halifax et au Cineplex d’Ottawa en Ontario), équiper quatre salles en sièges inclinables et étendre son offre de boissons alcoolisées (désormais disponible dans 91 salles, sans compter les sites VIP).

Sur le front digital, le circuit canadien a suivi la voie de ses collègues américains AMC et Cinemark, en signant des accords de raccourcissement de la fenêtre salle avec Universal. Les films du studio auront une exclusivité de 17 à 31 jours dans les cinémas Cineplex avant d’être disponibles en VOD, y compris sur la propre plateforme de Premium VOD du circuit, le Cineplex Store. Ce dernier a en outre connu une croissance considérable pendant la pandémie, avec une hausse de 39 % de ses utilisateurs et compte désormais plus de 1,9 million de comptes. Toutefois, cette stratégie « motivée par la situation pandémique » n’augure pas d’un changement de business model, souligne le président du groupe Ellis Jacob, tout en se félicitant des bons résultats de Wonder Woman 1984, que Cineplex a simultanément diffusé dans ses cinémas et sa plateforme PVOD : « Nous essayons d’équilibrer les deux offres et nous continuerons de le faire jusqu’à ce que nous voyions l’autre côté du tunnel. Et je sais que nos partenaires sont conscients de l’importance de la vitrine salle sur le box-office… au Canada comme à travers le monde. » 

Top 3 des films 2020 chez Cineplex
Sans surprise, les trois plus gros succès 2020 du circuit ont été remportés par trois films sorties en décembre 2019, donc sans interruption de carrière, à savoir 1917 (Universal), Star Wars : L’Ascension de Skywalker (Disney) et Jumanji : Next Level (Sony).

Les News