Box-office US : Le Bullet Train en bonne voie

Bullet Train ©Scott Garfield

Après un début convenable en France, la comédie d’action signée David Leitch s’offre un démarrage américain en accord avec les prévisions. 

Sorti par Sony, l’action movie doté d’un casting 5 étoiles mené par Brad Pitt, récolte 30,1 millions de dollars (M$). À l’international, il amasse 32,4 M$ dont 3,5 M$ au Royaume-Uni, 3,1 M$ en France ou encore 3 M$ au Mexique. Si l’on compare à des comédies similaires, celle de David Leitch se place 46 % au-dessus du démarrage de Baby Driver (20,5 M$ en 2017) et 3 % de celui de Spy (29 M$ en 2015). L’autre nouveauté américaine, Easter Sunday, démarre timidement avec 5,2 M$ en huitième position. Distribuée par Universal, la comédie centrée sur une famille philippino-américaine a réuni une audience majoritairement asiatique (37 %). 

Krypto et les Super-Animaux recule quant à lui d’une place et récolte 11,2 M$ supplémentaires pour une chute de 51 %, légèrement au-dessus de celle de The Comme des bêtes 2 au même stade (-48 % en 2019). Il cumule au global 83,4 M$ grâce à 38,3 M$ à l’international. 

Nope rétrograde en conséquence en troisième place et s’accapare 8,5 M$. Après une chute de 58 % le week-end précédent, le thriller ovniesque recule de 54 % en troisième week-end. Avec un cumul américain à 97,9 M$, et à ce stade de la course, il se place 35 % derrière Us (152,3 M$) et 11 % en-deçà de Get Out (110,7 M$). Pour rappel, le troisième film de Jordan Peele sort ce mercredi dans les salles françaises. 

Malgré une baisse de 42 % sur son cinquième week-end, Thor : Love and Thunder dépasse ses précédents volets grâce à 7,6 M$ supplémentaires, lui faisant cumuler 316 M$ (+86 % par rapport à Thor, +63 % à Thor : Le Monde des ténèbres et +8 % devant Thor : Ragnarok). Au global, il cumule 698,9 M$ grâce à 382,8 M$ à l’international. 
Cinquième week-end aussi pour Les Minions 2, qui ne faiblit “que” de 35 % grâce à 7,1 M$. Avec un total de 332,5 M$ de recettes américaines, le film d’animation Illumination/Universal se place, à ce stade, 50 % au-dessus de Moi, moche et méchant, +6 % devant Les Minions et +38 % par rapport à Moi, moche et méchant 3. À l’international, il engendre 423,3 M$, lui faisant cumuler au total 757,8 M$.