Box-office US  : Aquaman et le Royaume perdu s’impose sans régner

Aquaman ©Warner Bros.

Le blockbuster de Warner arrive en tête du classement, en réalisant pourtant un démarrage timide.

Pour son premier week-end, Aquaman et le Royaume perdu engrange 28 millions de dollars (M$), et confirme la perte de vitesse des films de super-héros. C’est 39 % de moins que le déjà décevant The Marvels (qui avait démarré à 46 M$, en novembre dernier), 6 % inférieur à Shazam!, et bien loin des 68 M$ du premier Aquaman en 2018 (-58 %). À noter que le film enregistre 48 % de ses recettes dans les formats premium. À l’étranger, Aquaman 2 cumule 80 M$, soit 66 % de son box-office total.

Le chocolatier Wonka enregistre un deuxième week-end à 17,7 M$, en recul de 55 %. Sa régression est plus forte que celle d’autres comédies musicales de Noël, parmi lesquelles The Greatest Showman (-11 %) ou encore Le Retour de Mary Poppins (-44 %). Le film cumule désormais 75 M$, en retard de 34 % aux recettes, au même stade, de Charlie et la Chocolaterie de Tim Burton (114 M$).

Avec 12,3 M$, Migration réalise un démarrage en-deçà de Wish (19,6 M$), Élémentaire (29,6 M$) ou encore Les Trolls 3 (30 M$). Le film, co-réalisé par le Français Benjamin Renner, enregistre toutefois un premier week-end similaire à celui du Chat Potté 2 (12,4 M$) qui, suite à une très bonne tenue, avait terminé sa route à 185 M$. Il n’égale cependant pas les 22,3 M$ de Tous en scène 2, autre film des studios Illumination, sorti en décembre 2021.

La nouvelle sortie de A24, Iron Claw réalise de très bons débuts avec 5 M$ sur 2 700 copies. Sur une combinaison supérieure, son démarrage est supérieur au meilleur week-end de The Wrestler en 2008 (+35 %) et Foxcatcher en 2014 (4x). Iron Claw se positionne devant Le Garçon et le Héron qui enregistre une chute de 43 % avec un 3e week-end à 3,1 M$, ce qui est suffisant pour lui faire dépasser les 30 M$, soit deux fois plus que l’ancien meilleur résultat de Miyazaki aux États-Unis (15 M$ pour Ponyo sur la falaise en 2009). À noter également que sur son troisième week-end, Pauvres créatures étale sa combinaison à 800 copies (contre 82 en deuxième) et atteint les 2,1 M$.

Aquaman ©Warner Bros.
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });