Box-office monde : une année 2019 record

©KinepolisGroup

Dans un contexte concurrentiel toujours plus dense notamment avec le développement des plateformes, le box-office mondial achève l’exercice 2019 à son plus haut niveau historique. Le marché européen affiche un net rebond.

42,5 milliards de dollars de recettes ont été engrangés par les cinémas à travers le monde, a annoncé Comscore. Si le marché nord-américain (États-Unis et Canada) subit une réelle érosion de son box-office, en recul de 4 %, il dépasse pour la cinquième fois consécutive le seuil des 11 milliards de dollars, pour s’établir à 11,4 milliards. Dans le reste du monde, le box-office atteint lui aussi des sommets, totalisant pour la première fois 30 milliards de dollars de recettes. La Chine pèse pratiquement un tiers, avec 9,2 milliards cumulés, poursuivant ainsi sa croissance bien que loin des résultats atteints en 2017 et 2018.

L’évolution dans les principaux marchés :

Japon+ 11,7 %
Chine+ 4,8 %
Corée du Sud+ 4,6 %
Australie– 1,5 %
Nouvelle Zélande– 1,1 %
Brésil+ 13,9 %
Russie/CEI+ 12 %
Espagne+ 7 %
Portugal+ 6 %
Allemagne+ 16 %
Autriche+ 10 %
Pays-Bas+ 11%
Royaume-Uni & Irlande– 1,9 %
France+ 6,5 %
Italie+ 14,4 %
Turquie+ 9 %
Mexique+ 16 %
Amérique du Nord– 4 %

Sources : Comscore

Au niveau européen, la France s’impose comme le premier marché à la faveur de l’une des trois meilleures fréquentations depuis 1966 ; un résultat qui ne doit pas cacher les disparités du secteur hexagonal. Au Royaume-Uni et en Irlande, la fréquentation, estimée à 191 millions d’entrées par Comscore, est en repli de 1 % par rapport à 2018 (192,7 millions). Les recettes affichent également un recul de 1,9 % pour s’établir à 1,35 milliard de livres sterling. Un moindre mal pour un marché qui accusait un déficit de -24 % comparé à 2018 à l’issue du premier trimestre, mais a été redynamisé en fin d’année par La Reine des neiges II, Star Wars : L’Ascension de Skywalker et Jumanji: Next Level. À noter que le prix moyen de la place de cinéma baisse pour la deuxième année de suite :  il s’établit désormais à 7,08 £ (contre 7,39 £ en 2017).

Avengers : Endgame termine en tête au Royaume-Uni, en Irlande et en Allemagne, tandis que Le Roi lion domine la France, l’Espagne et l’Italie. ©Disney

Le marché espagnol affiche de belles couleurs, avec un total de 105,5 millions d’entrées, son plus haut niveau sur les dix dernières années. La fréquentation est ainsi en hausse de 8 % sur un an. 624,1 millions d’euros de recettes ont été réalisées, soit un bond de 7 % sur un an. Huit films Disney trustent le top 10 des titres vus dans les salles espagnoles, la part de marché des films locaux s’élevant seulement à 15 % avec 15,9 millions d’entrées. L’Allemagne, elle, retrouve le sourire après un exercice 2018 compliqué. La fréquentation est de 109,5 millions de spectateurs, soit en nette hausse de 14,4 %. 964,1 millions d’euros de recettes ont été enregistrées au box-office (+14,9 % par rapport à 2018). Si Avengers: Endgame est en tête du box-office national avec 5,12 millions d’entrées, deux titres allemands figurent dans le top 10 ; la part de marché des films locaux s’établit à 19,9 % soit 21,8 millions d’entrées et 173 millions d’euros de recettes.

Selon les chiffres de Cinetel, qui recense 95 % des entrées du marché italien, la fréquentation transalpine réalise un bond de 13 % avec 97,5 millions de billets vendus en 2019 (+13,55 %), pour un total de recettes de 635 millions d’euros (+14,35 %). Il s’agit du meilleur résultat de ces trois dernières années, notamment grâce à l’opération Moviement mise en place par l’ensemble des structures professionnelles du secteur. Les productions et coproductions italiennes continuent leur croissance, malgré un nombre de sorties en baisse (-18) ; elles représentent en 2019 20 millions d’entrées, soit 21,22 % de part de marché, et enregistrent 134,8 millions d’euros de recettes (+5,39 %). La domination des films américains reste toutefois écrasante, avec 65,16 % de part de marché et 414 millions d’euros de recettes, dont 37,5 millions récoltés par Le Roi lion.