Box-office 1er jour : Chronique d’une liaison passagère s’élance délicatement en tête 

© Pyramide Distribution

Le film d’Emmanuel Mouret, distribué par Pyramide, s’impose dans un marché toujours timide.

Avec plus de 16 400 entrées au mercredi et 21 427 avec les avant-premières, Chronique d’une liaison passagère offre à d’Emmanuel Mouret son meilleur démarrage devant Mademoiselle de Joncquières (20 591 billets en 2018). Le feel good movie dramatique porté par Vincent Macaigne et Sandrine Kiberlain attire 19 spectateurs en moyenne sur 853 séances. 

Deuxième, dans un registre à la fois drôle et politique, Citoyen d’honneur (Apollo) de Mohamed Hamidi engrange 10 073 tickets, dont 1 866 en AP, mais se limite à une moyenne de 6 sur 1 306 séances. Librement inspirée du film argentin de Mariano Cohn et Gaston Duprat de 2016, la comédie aborde le conflit d’identité d’un écrivain porté par Kad Merad, revenant dans son pays natal, l’Algérie. Une sortie qui représente néanmoins le plus faible démarrage de Mohamed Hamidi, derrière Une belle équipe en 2020 (19 355 entrées). 

Accompagné par Disney via Searchlight Pictures, Coup de théâtre de Tom George attire 8 117 curieux (9 111 avec AP), dont 9 en moyenne. Le premier film du cinéaste met en scène une enquête policière dans le Londres des années 50 porté par un casting XXL composé de  Saoirse Ronan, Sam Rockwell, Harris Dickinson ou encore Adrien Brody. 

De son côté, Canailles, co-distribution entre UGC et Orange Studio, prend la quatrième place avec 5 963 entrées (6 976 avec AP), mais ne réalise qu’une moyenne de 4 tickets par projection. Réalisée par Christophe Offenstein, la comédie reste loin des précédents démarrages du cinéaste à l’image de Comment c’est loin, réalisé avec Orelsan, qui avait récolté 24 163 entrées en 2015 tandis que En Solitaire fédérait 49 536 spectateurs en 2013.

En cinquième place, Le tigre qui s’invita pour le thé enregistre 3 097 billets, dont 13 en moyenne sur 246 séances. Distribué par KMBO, le film d’animation cumule plus de 16 500 billets avec les AP. 

Chez Haut et Court,  À propos de Joan, second long-métrage de Laurent Larivière, s’accapare 1 760 tickets (2 587 avec AP). Malgré un rôle principal campé par Isabelle Hupert et une avant-première à la Berlinale, le mélodrame se limite à une moyenne de 7 billets par projection. Passé par la Croisette en mai dernier, Feu Follet (JHR Films) récolte 895 entrées et avec ses AP. La fantaisie musicale mise en scène par le portugais João Pedro Rodrigues attire 8 spectateurs en moyenne via 111 séances.

Enfin, trois titres se succèdent au pied du classement : le documentaire ukrainien Babi Yar Contexte (Dulac) attire 541 curieux, la comédie française Tout fout le camp (Rezo Films) récolte 372 entrées et le documentaire musical l’Énergie positive des dieux se limite à 89 tickets mais en cumule 906 avec les AP. 

Rang Film DistributeurEntréesAPSéancesMoyCumul
1CHRONIQUE D’UNE LIAISON PASSAGEREPYRAMIDE16 4245 003 8531921 427
2CITOYEN D’HONNEURAPOLLO8 2071 8661 307610 073
3COUP DE THEATREDISNEY8 11799486799 111
4CANAILLESUGC/ORANGE STUDIO5 9631 0131 54046 976
5LE TIGRE QUI S’INVITA POUR LE THEKMBO3 09713 4142461316 511
6A PROPOS DE JOANHAUT ET COURT1 76082725772 587
7FEU FOLLETJHR FILMS89544011181 335
8BABI YAR CONTEXTEDULAC DISTRIBUTION54172427201 265
9TOUT FOUT LE CAMPREZO FILMS3725621113934
10L’ENERGIE POSITIVE DES DIEUXLA VINGT-CINQUIEME HEURE89817343906
Sources chiffres : Distributeurs | Séances : Showtimes Dashboard by The Boxoffice Company