Bac Films, en force sur juin

My Zoe, de Julie Delpy © 2021 Bac Films

La société présidée par David Grumbach prévoit pas moins de trois sorties et une rétrospective de neuf films sur le mois de juin.

À commencer par L’Homme qui a vendu sa peau de la Tunisienne Kaouther Ben Hania, daté au 2 juin. Ce récit de pacte faustien entre un immigré syrien et l’artiste contemporain pour qu’il transforme son corps en prestigieuse œuvre d’art est auréolé du prix Lumière de la presse étrangère 2021, a permis au comédien Yahya Mahayni d’être sacré meilleur acteur lors du dernier Festival de Venise et figurait récemment parmi les nominations l’Oscar du Meilleur film en langue étrangère.

C’est finalement le 16 juin, soit plus d’un an après sa sortie prévue en avril 2020, que sortira le thriller Villa Caprice de Bernard Stora, qui réunit Niels Arestrup et Patrick Bruel, Irène Jacob. Encore deux semaines plus tard, soit le 30 juin, le distributeur date My Zoe, la nouvelle réalisation de Julie Delpy, dont il avait déjà distribué la noire Comtesse (120 835 entrées en 2010). Enfin, toujours à la même date du 30 juin, Bac Films prévoit de lancer ses reprises “Roberto Rossellini”. Initialement prévue pour le 7 juillet 2021, la rétrospective propose neuf films du maître italien : Rome, ville ouverte, Paisa, Allemagne année zéro, L’Amore, Stromboli, La Machine à tuer les méchants, Voyage en Italie, La Peur et India.

Voyage en Italie, de Roberto Rossellini (1954) © Bac Films

My Zoe, de Julie Delpy © 2021 Bac Films

Les News