Après un mois de réouverture, la fréquentation pousse à l’optimisme

À l’image des 400 coups à Angers, d’importantes files d’attente se sont constituées devant les cinémas le 19 mai dernier. ©Les 400 coups

D’après Comscore, les spectateurs se sont déplacés en nombre dans les salles de cinéma françaises, excédant à plusieurs reprises les résultats enregistrés à la même période en 2019.

8,5 millions d’entrées ont été réalisées par les cinémas de l’Hexagone dans le mois qui a suivi l’ouverture du 19 mai, annonce le cabinet Comscore. La journée la plus prolifique a été établie le lundi 24 mai, lendemain de Pentecôte donc férié, avec plus de 500 000 tickets vendus. Cela a notamment permis de signer une semaine de reprise de très haut niveau avec 2,36 millions de spectateurs, un score presque similaire à celui de la même semaine en 2019, dans un contexte qui plus est différent.

En effet, les trois premières semaines d’activité ont été marquées par le couvre-feu à 21h et une jauge à 35 %, entraînant de fait une baisse de la fréquentation après la grosse semaine de reprise. Le 9 juin, l’élévation de la capacité des salles à 65 % et le couvre-feu repoussé à 23h ont entraîné une réelle augmentation des entrées quotidiennes. Comscore souligne ainsi que 420 000 entrées ont été enregistrées sur la seule journée du dimanche 20 juin, jour de la levée du couvre-feu, les entrées totales sur ce week-end-là dépassant par ailleurs les scores du week-end équivalent de 2018 et 2019. 

Entrées quotidiennes du 19 mai au 20 juin.

Dans son baromètre hebdomadaire lancé récemment, l’ADRC (Agence régionale pour le développement du cinéma) note pour sa part que la période du 16 au 22 juin (semaine 25) se situait au-dessus des niveaux de 2018 et 2019, avec 1,916 million de tickets contre respectivement 1,608 et 1,681 million, et en progression de 18 % par rapport à la semaine 24. Elle constate également que la reprise de 2021 est bien supérieure à celle observée en 2020, où 4,74 millions de spectateurs s’étaient déplacés sur le premier mois.

Cette belle fréquentation 2021 a été facilitée par une offre de films riche et variée. À la réouverture, le rythme a été impulsé par la ressortie d’Adieu les cons et la nouveauté Demon Slayer, ainsi que Tom & Jerry ou dans une moindre mesure Envole-moi et The Father. C’est ensuite Conjuring 3 : Sous l’emprise du Diable qui a pris le relais ces derniers jours, devenant, avec le film d’Albert Dupontel, le deuxième titre à cumuler un million d’entrées depuis le 19 mai.

À lire aussi : Box-office hebdo : Conjuring 3 reste dominant

Les prochaines semaines seront bien sûr à observer de près, avec notamment le double enjeu du mercredi 30 juin : le retour à pleine jauge et le début de la Fête du Cinéma (jusqu’au 4 juillet). Suivra ensuite le Festival de Cannes et l’arrivée d’une vague de grosses productions françaises et internationales, entre Fast 9 (14 juillet), Kaamelott – Premier volet (21 juillet) ou OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire (4 août) pour ne citer qu’elles.

Les News