À Paris, mobilisation générale autour du cinéma La Clef

©LaClefRevival

Occupé depuis le 21 septembre par différents collectifs, le cinéma associatif parisien mobilise les pouvoirs publics, inquiets de son avenir incertain.

De nouveaux soutiens pour La Clef. Ce mardi 22 octobre, une réunion organisée à l’initiative du CNC a rassemblé différents représentants des pouvoirs publics afin d’évoquer le futur du cinéma art et essai du Ve arrondissement. La Ville de Paris, la mairie du Ve, la Région, la DRAC et le CNC ont déploré, dans un communiqué, « le refus manifesté jusqu’à ce jour par l’actuel propriétaire du lieu, le Conseil social et économique des caisses d’épargne d’Île-de-France, de répondre à leurs propositions d’engager un dialogue sur l’avenir de La Clef ». Les pouvoirs publics souhaitent renouer le dialogue « afin qu’un projet cinématographique, viable économiquement et ambitieux artistiquement, puisse voir le jour dans les meilleurs délais ».

Une mobilisation qui s’inscrit dans la lignée de la vague de soutiens dont a bénéficié le dernier cinéma associatif de Paris ces dernières semaines. Le 15 octobre, la Société des Réalisateurs de Films avait notamment fait part de sa solidarité : « Si La Clef venait à disparaître, nous perdrions un symbole et un lieu essentiel à l’heure où l’exploitation en salles se concentre et s’uniformise, à Paris et ailleurs. Nous verrions le calcul de rentabilité et la privatisation du paysage culturel l’emporter sur tout le reste. »

Le cinéma associatif a fermé en avril 2018 après la vente de l’immeuble qui l’abritait ; malgré le projet de reprise proposé par les anciens salariés, le propriétaire a signifié son souhait de vendre à un investisseur. Depuis le 21 septembre, l’établissement est occupé sous l’impulsion de l’association Home Cinéma qui a rebaptisé le cinéma La Clef Revival. Le collectif entend le transformer « en atelier vivant, artistique, en “happening” géant afin de venir contredire, et joyeusement s’opposer, à son devenir uniquement marchandise ! », indique le site internet. Une pétition en ligne a été lancée par l’association Home Cinéma qui tiendra ce jeudi 24 octobre une assemblée générale extraordinaire à 19h30, pour présenter sa démarche et son projet.

Les News