60 millions d’euros d’aides supplémentaires pour l’exploitation

Roselyne Bachelot au Congrès 2020 de la FNCF ©Jean-Luc Mège

[Mis à jour le 19/05/21 avec la réaction de la FNCF]

L’annonce a été faite par Roselyne Bachelot ce mardi 18 mai sur RTL.

La ministre de la Culture va débloquer près de 150 millions d’euros pour la relance du secteur culturel, dont 80 millions pour l’ensemble de la filière cinématographique, qui va reprendre dans des conditions, on le sait, assez drastiques. Concrètement, 60 millions sont fléchés vers l’exploitation, 10 millions vers la distribution et 10 millions vers la production, d’après les précisions du ministère rapportées par Le Monde

Le spectacle vivant musical sera, lui, doté de 38 millions d’euros de plus, qui viendront abonder le fonds de compensation des pertes de billetterie du Centre national de la musique, créé en octobre 2020. 15 millions d’euros sont réservés aux théâtres privés et 15 autres au « secteur du spectacle subventionné ».  Les musées, « qui ont des aides particulières », n’intègrent pas cette nouvelle enveloppe. 

Depuis le début de la crise, et en incluant les différentes mesures transversales, ce sont plus de 11 milliards d’euros d’aides qui ont été versées au secteur culturel en France a rappelé la ministre.

La FNCF a remercié la ministre ainsi que l’ensemble du gouvernement pour le nouveau soutien qui vise en particulier les salles de cinéma, et qu’elle estime « essentiel pour toutes les salles, et en particulier pour celles qui ont particulièrement souffert pendant ces longs mois de fermeture d’un niveau élevé de charges fixes ».

« Ce nouveau dispositif vient conforter la politique menée à ce jour et va permettre d’aborder plus sereinement les mois qui viennent, qui seront consacrés à assurer le retour rapide du public dans les salles, et à résoudre l’endettement massif des salles de cinéma généré par cette crise », a conclu la Fédération.

Les News