Un nombre d’abonnés record pour le lancement de Disney +

Le service Disney + sera prochainement disponible en France. ©Capture d'écran

La plateforme de streaming développée par The Walt Disney Company annonce avoir dépassé la barre des 10 millions d’abonnés, au lendemain de sa mise en service, le 12 novembre.

C’est un début « record » pour Disney + d’après la firme aux grandes oreilles. Évoquant « une demande extraordinaire », The Walt Disney Company a indiqué le 13 novembre que son service de streaming avait déjà franchi le cap des 10 millions d’abonnés. Un résultat atteint un jour seulement après le lancement de la plateforme, mardi 12 novembre, aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas. Les chiffres dépassent les analyses de plusieurs spécialistes, relayées par de nombreux médias américains, qui prédisaient que Disney + totaliserait 8 millions d’abonnés à la fin de l’année. À l’avenir, le studio « ne prévoit pas de publier les données des abonnés de Disney + en dehors des appels de résultats trimestriels de The Walt Disney Company ».

Un résultat cependant à nuancer, puisque le service est accessible gratuitement les sept premiers jours d’utilisation et qu’il est possible que tous les inscrits ne souscrivent pas à l’issue de cette période. À noter également que ces abonnés n’ont pas été enregistrés sur les seules 24 heures suivant son lancement. En effet, dès la D23 Expo, la convention qu’organisait le studio en août, des pré-abonnements étaient possibles.

Cette annonce vient toutefois contrebalancer les quelques problèmes techniques qui ont émaillé le lancement de la plateforme mardi. En effet, de nombreux utilisateurs s’étaient plaint d’avoir des difficultés à se connecter ou à accéder à certains contenus ou à certaines fonctionnalités. Des problèmes que Disney avait justifiés par une demande supérieure aux attentes.

Le 31 mars 2020 en France

« Le lancement de Disney + est un moment historique pour notre société, qui marque une nouvelle ère d’innovation et de créativité », a déclaré Bob Iger, PDG du studio, en marge de la mise en service de la plateforme. Accessible moyennant un abonnement mensuel à 6,99 $ – inférieur aux 8,99 $ de l’offre de base de Netflix -, Disney + propose « une bibliothèque de films, de séries télévisées et de contenus exclusifs, tels que Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic ».

Après son lancement nord-américain et aux Pays-Bas, le service sera disponible le 19 novembre en Australie, en Nouvelle-Zélande et à Porto Rico. En France, il faudra attendre le 31 mars 2020. Pour sa plateforme, Disney vise les 60 à 90 millions d’abonnés dans le monde d’ici 2024.