Titane, une Palme d’or à l’épreuve du passe

Titane ©Carole Bethuel

Le film de Julia Ducournau a-t-il raté l’ascenseur de fréquentation que représente la Palme d’or ? Si oui, quelle est la part de l’impact de la mise en place du passe sanitaire… et celle de son interdiction aux moins de 16 ans ?

Mercredi 14 juillet, Titane était déployé sur 320 copies par Diaphana. Samedi 17, il était sacré Palme d’or par le jury, présidé par Spike Lee, du Festival de Cannes où il avait été présenté la veille de sa sortie nationale. Dès le lendemain, sa fréquentation s’en trouvait boostée, le film réalisant près de 60% de ses entrées semaine sur les trois journées du dimanche, lundi et mardi suivant sur une première semaine à 88 723 entrées. Puis le mercredi 21, est arrivé le passe sanitaire…

Quand Titane devient or

On connaît la belle carrière en salles de la Palme d’or précédente, Parasite de Bong Joon Ho avec ses 1,88 million d’entrées. Mais le film coréen distribué par The Jokers était sorti début juin 2019, dix jours après sa consécration cannoise. Pour retrouver un film palmé alors qu’il était déjà à l’affiche, il faut remonter à La Chambre du fils de Nanni Moretti en 2001 (sorti par Bac Films un 18 mai, récompensé le lendemain), qui avait vu ses entrées exploser de 108 % entre sa première et sa seconde semaine d’exploitation*, là où la Palme d’or de 2021 a accusé une baisse de 35 %, dans un marché global en baisse de 33,33 % par rapport à la semaine précédente. « Titane a indéniablement souffert du passe sanitaire », estime Didier Lacourt, directeur de la distribution chez Diaphana, en commentant les 20 000 entrées du dimanche, les 16 000 du lundi, les 17 000 mardi, puis les 7 000 du mercredi 21 juillet. « Le film s’adresse à un public de 20-35 ans, soit une tranche d’âge qui n’est pas forcément totalement vaccinée. » 

Malgré tout, le film a affiché une « belle stabilité » et peut, avec les 257 846 spectateurs cumulés à l’issue de son sixième week-end, frôler les 300 000 entrées finales. C’est moins que les 400 000 billets que le distributeur espérait atteindre, en toute « humilité et lucidité »,  grâce à la Palme. Moins aussi que les résultats des dix dernières Palmes d’or [voir ci-dessous], à l’exception de celles de l’hypnotique Oncle Boonmee du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul – auquel le jury, présidé alors par Tim Burton, avait audacieusement décidé d’attribuer la récompense la plus “populaire” du festival –, et dans la lignée de celles de The Square du Suédois Ruben Ostlund sacré en 2017. Reste à savoir, au-delà du passe sanitaire qui a limité l’ensemble du marché, la part d’un autre facteur de bornage pour Titane, à savoir son interdiction aux moins de 16 ans. 

Un classement limitant

« Ce qui ressort du film, son sujet, sa bande-annonce, peuvent certes inquiéter, mais il y a aussi tout un public qui peut être attiré. L’interdiction n’est pas tant un frein pour le film que, certainement, pour certaines salles », note Didier Lacourt. Lui aussi assorti d’une interdiction aux moins de 16 ans, le précédent Grave de Julia Ducournau, sorti sous bannière Wild Bunch Distribution en mars 2017 – soit bien après sa révélation cannoise à la Semaine de la Critique – avait cumulé 156 000 entrées. Titane aura donc fait bien mieux que son prédécesseur dans la filmographie de la réalisatrice, mais aussi bien mieux que la plupart des films qui présentent la double caractéristique d’avoir été interdits aux moins de 16 ans et sélectionnés à Cannes (sans Palme ni forcément autre prix). Parmi ceux-ci, deux maîtres en la matière : Lars von Trier et Gaspar Noé. 

Le premier a obtenu moins de 175 000 entrées pour les deux volumes réunis de Nymphomaniac (2013), moins de 145 000 pour Antichrist (2009), voire moins de 50 000 entrées pour son dernier The House That Jack Built (2018). Le second cumule plus de 600 000 spectateurs pour Irréversible en 2002 (et près de 6 000 entrées supplémentaires lors de sa ressortie en version intégrale par Carlotta en août 2020). Mais ses Enter the Void (en 2010), Climax (en 2018, à la Quinzaine des Réalisateurs) et Love (en 2015, avec une interdiction aux moins de 18 ans) sont tous restés sous la barre des 65 500 entrées. 

Certes, il ne suffit pas d’être un film sélectionné à Cannes et interdit aux moins de 16 ans pour s’établir en comparable à la nouvelle réalisation de Julia Ducournau et son contexte de sortie à nul autre pareil. 

Une référence subsiste pourtant, entièrement assumée dans l’ambition artistique et le récit déroutant de Titane : Crash de David Cronenberg, lui aussi inaccessible aux moins de 16 ans. Mais, exception à la règle, le Prix spécial du jury cannois avait rassemblé plus de 585 000 entrées à sa sortie en 1996 (auxquelles on peut rajouter les 7 309 entrées de sa reprise en juillet 2020 chez Carlotta). Vingt ans plus tôt, un autre chef-d’œuvre contait, déjà, le parcours vers la folie d’un anti-héros accompli ; sorti le 2 juin 1976, dans la foulée de sa Palme d’or fin mai, Taxi Driver de Martin Scorsese rassemble à ce jour 2,7 millions d’entrées en France. Son interdiction aux moins de 16 ans à l’époque, revue en une interdiction aux moins de 12 ans depuis 1991, nous rappelle des bons vieux temps sans Covid… mais où la commission de classification faisait finalement bien plus souvent porter le masque à la liberté créatrice des auteurs. 

*La Chambre du fils, certes réalisé par un cinéaste italien connu pour ses comédies d’auteur à succès, mais qui se penchait ici sur le sujet difficile de la perte d’un enfant, cumulera finalement près de 800 000 entrées en France. 

Les entrées des Palmes d’or depuis 2010 : 
2010 : Oncle Boonmee, 127 000 entrées, Pyramide
2011 : The Tree of Life, 873 000 entrées, EuropaCorp
2012 : Amour : 767 000, Films du Losange
2013 : La Vie d’Adèle, 1 million d’entrées, Wild Bunch
2014 : Winter Sleep, 360 000 entrées, Memento
2015 : Dheepan, 663 000 entrées, UGC Distribution
2016 : Moi, Daniel Blake, 955 000 entrées, Le Pacte
2017 : The Square, 351 000 entrées, Bac Films
2018 : Une affaire de famille, 778 000 entrées, Le Pacte
2019 : Parasite, 1,88 million d’entrées, The Jokers

Les News