Richard Patry répond à Maxime Saada sur la chronologie des médias

Richard Patry ©FNCF

Après les propos du patron de Canal+ qui revendiquait de diffuser les films 3 mois après leur sortie salle, le président de FNCF réagit.

« Moi vivant, Canal+ ne sortira jamais les films à trois mois » : c’est la réponse de Richard Patry à Maxime Saada dans les colonnes du Figaro, deux jours après que le président de Canal+ y ait déclaré que le seul schéma viable pour sa chaîne serait de diffuser les films dès « la fin de leur exploitation en salle, soit 3 à 4 mois après leur sortie ». On connaît bien sûr la position du président de la fédération des exploitants, qui ne mâche pas ses mots quand il s’agit de défendre la fenêtre salle. Pour lui, « Maxime Saada, président du directoire de Canal+, agite devant nous le chiffon rouge et il vient clairement de franchir la ligne limite ». 
Richard Patry estime que « c’est une provocation dangereuse » de la part de Saada, qui « veut aspirer nos spectateurs et donc écraser les salles de cinéma ».

Rappelant les négociations en cours avec les plateformes sur la chronologie des médias, et reconnaissant que « Canal+ joue un rôle primordial dans le septième art français », le président de la FNCF insiste pour que cela se discute tous ensemble autour d’une table, et martèle «  il est impossible que Canal+ vienne se coller à la fenêtre réservée aux salles ».