Ras-de-marée Bond au Royaume-Uni

Avant-première mondiale de Mourir peut attendre, le 28 septembre 2021 au Royal Albert Hall de Londres ©Tristan Fewings/Getty Images for EON Productions

Déployé par Universal Pictures depuis hier sur la plus large combinaison de copies jamais vue dans le royaume, Mourir peut attendre donne un coup de fouet à la fréquentation.

Il est distribué dans 772 cinémas outre-Manche, soit 25 copies de plus que le précédent détenteur du record de la plus large combinaison de sortie, Star Wars : l’ascension de Skywalker en décembre 2019. 

Selon les chiffres communiqués par les producteurs, le 25e Bond aurait généré entre 4,5 et 5 millions de livres sterling (entre 5,26 et 5,84 millions d’euros) au cours de sa première journée d’exploitation, le 30 septembre, au Royaume-Uni et en Irlande et devrait avoir amassé près de 66,7 millions de livres sterling (78 millions d’euros) à la fin du week-end. Les deux pays réunis représentent, historiquement, le deuxième plus gros marché de la franchise derrière le territoire américain. À noter que ce démarrage britannique est environ 13 % supérieure à celle de Spectre en 2015, mais 26 % inférieure à celle de Skyfall en 2012.

En France, Mourir peu attendre, que l’on attend depuis le avril 2020, sortira enfin sur les grands écrans mercredi prochain 6 octobre 2021.