Quels films dans les salles pour 2022/2023 ? [2/3]

"Pacifiction" ©Les Films du Losange

À Deauville, la journée des éditeurs de films du 22 septembre, co-organisée par la FNCF et la FNEF, a donné un aperçu de l’offre de films pour la saison à venir, via les présentations de 30 distributeurs. Deuxième partie de ce tour d’horizon.

Saje Distribution a montré des images de Entre ciel et terre de Michal Kondrat (12 octobre) et Ce ne sera pas notre dernier Noël de Juan Manuel Cotelo (23 novembre). Puis a insisté sur Vaincre ou mourir, première production de Puy du Fou Films qui sera codistribué avec Studiocanal. Un film réalisé par Paul Mignot et Vincent Mottez, avec Hugo Becker, Rod Paradot, Jean-Hugues Anglade et Gilles Cohen (25 janvier).

Wild Bunch a poursuivi avec des extraits de La Guerre des Lulus de Yann Samuell (18 janvier), puis des images de Mes rendez-vous avec Léo de Sophie Hyde (30 novembre 2022), de Riposte féministe de Marie Perennès et Simon Depardon (9 novembre), de La Tour de Guillaume Nicloux (8 février), de Emily de Frances O’connor (15 mars) et enfin du documentaire engagé La (Très) Très Grande Évasion de Yannick Kergoat (7 décembre).

SND a présenté des images de L’Abbé Pierre de Frédéric Tellier avec Benjamin Lavernhe (2023), continuant avec Samouraï Academy de Rob Minkoff et Mark Koetsier (12 octobre), Le Torrent d’Anne Le Ny (30 novembre), Miraculous, le film de Jérémy Zag, Cocorico de Julien Hervé, La Tresse de Laetitia Colombani et Jeff Panacloc de Pierre-François Martin-Laval, tous prévus en 2023.

À lire aussi | Quels films dans les salles pour 2022/2023 ? Partie 1

Fidèle à son identité, UGC Distribution a dévoilé une pléiade d’images de ses prochaines comédies : L’École est à nous d’Alexandre Castagnetti (26 octobre) et Les Femmes du square de Julien Rambaldi (16 novembre) avec Orange Studio, puis Chœurs de rockers d’Ida Techer et Luc Bricault (28 décembre) et Notre tout petit mariage de Frédéric Quiring (26 avril 2023). Les premières images de The Son de Florian Zeller (8 mars) ont été dévoilées et, côté proposition familiale, Mon chat et moi, la grande aventure de Rroû de Guillaume Maidatchevsky (5 avril) a été mis en avant.

Spécialiste de l’animation japonaise, Eurozoom a présenté Suzume de Makoto Shinkai et Le château solitaire dans le miroir de Keiichi Hara, attendus en 2023, et Goodbye de Atsuko Ishizuka, calé au 1er février. Sans oublier quelques images de l’animation internationale avec Hug Me de la Polonaise Anna Blaszczyk, Monsieur Renard et Madame Lapine de Mascha Halberstad, Valentina de l’Espagnol Chelo Loureiro ou encore Katak le brave béluga des Canadiens Christine Dallaire-Dupont et Nicola Lemay.

Riche line-up chez Les Films du Losange, avec des images de Saint-Omer d’Alice Diop (23 novembre), candidat français aux Oscars, Un beau matin de Mia Hansen-Love (5 octobre) et Retour à Séoul de Davy Chou (25 janvier 2023). Ont également été montrées des films annonces de Pacification d’Albert Serra (9 novembre 2022), Par cœurs de Benoît Jacquot (7 décembre), le film d’animation Titina de Kajsa Naess (8 février) et War Pony de Riley Keough et Gina Gammell (2023) ; sans oublier le volet patrimoine avec la ressortie prochaine de Mes petites amoureuses de Jean Eustache.

Universal Pictures France a montré la bande annonce de She Said de Maria Schrader (23 novembre), du Chat Potté 2 : La Dernière Quête de Joel Crawford et Januel P. Mercado (7 décembre), de l’horrifique M3gan de Gerard Johnston (11 janvier), du nouveau Spielberg The Fabelmans (25 janvier) avant de dévoiler les premières images de Knock at The Cabin de M. Night Shyamalan (1er février). La présentation s’est achevée avec la bande annonce de Mon héroïne de Noémie Lefort (14 décembre). 

À lire aussi | Quels films dans les salles pour 2022/2023 ? Partie 3

Paname Distribution a mis l’accent sur 16 ans de Philippe Lioret, daté au 4 janvier, puis a continué avec les bandes annonces de Vacances avec Géraldine Nakache (28 septembre) et de Bowling Saturne de Patricia Mazuy (26 octobre).

Chez Nour Films ont été montrées des images de Butterfly Vision de Maksym Nakonechnyy (12 octobre), Charlotte (9 novembre), Natural Light de Dénes Nagy (7 décembre), Ours d’argent du meilleur réalisateur en 2021, ainsi que des extraits de deux documentaires : La Générale de Valentine Varela (23 novembre) et Maîtres de Swen de Pauw (1er février). 

Jour2fête a projeté des images de Reprise en main de Gilles Perret avec Pierre Deladonchamps (19 octobre), de Seule autour du monde d’Edouard Mauriat (26 octobre), des Cadors de Julien Guetta avec Jean-Paul Rouve et Grégoire Ludig (11 janvier), avec une interprétation live de Catherine Ringer de la chanson du film. Le distributeur accompagnera aussi quatre titres cannois : Plus que jamais d’Emily Atef avec Vicky Krieps et Gaspard Ulliel (16 novembre), Sous les figues de Erige Sehiri (7 décembre), Godland de Hlynur Palmason (21 décembre) et Ashkal de Youssef Chebbi (25 janvier). A également été mis en lumière le documentaire social La Belle Ville de Manon Turina et François Marques (8 février).

Les News