Quels films dans les salles pour 2022/2023 ? [1/3]

"Fumer fait tousser" ©Gaumont

À Deauville, la journée des éditeurs de films du 22 septembre, co-organisée par la FNCF et la FNEF, a donné un aperçu de l’offre de films pour la saison à venir, via les présentations de 30 distributeurs. Tour d’horizon en trois parties.

Après avoir largement réussi la mission Top Gun : Maverick (plus de 6,5 millions d’entrées à date), Paramount Pictures France a diffusé la bande annonce de ce qui s’annonce comme l’un des temps forts de l’été 2023 : Mission : Impossible – Dead Reckoning, part 1 de Christopher McQuarrie, calé au 12 juillet. Pour rappel, les six premiers films de la saga ont généré plus de 18 millions de tickets en France. Le studio a enchaîné avec des images de Donjons et dragons : L’Honneur des voleurs de John Francis Daley et Jonathan Goldstein (1er mars) et de Transformers : Rise of the Beasts de Steven Caple Jr. (7 juin). Enfin, a été projetée la bande annonce du très attendu Babylone de Damien Chazelle, qui lancera l’année 2023 de Paramount (18 janvier).

ARP Sélection a démarré sa présentation par des images de EO de Jerzy Skolimowski, le Grand Prix cannois daté au 19 octobre, puis la bande annonce de Nostalgia de Mario Martone avec Pierfrancesco Favino (23 novembre). Poursuivant son exploration du cinéma asiatique, le distributeur a diffusé des images d’Une femme indonésienne de Kamila Andini (28 décembre) et du Retour des hirondelles de Li Ruijun (18 janvier), mais aussi de Aucun ours de Jafar Panahi (4 janvier) et de La fille d’Albino Rodrigue de Christine Dory (12 avril) 

Voyage à travers le cinéma mondial également pour Dulac Distribution, qui a d’abord montré des images de deux titres récompensés à Un Certain Regard en mai dernier : Harka de Lotfy Nathan (2 novembre) et Fièvre méditerranéenne de Maha Haj (14 décembre). La société a poursuivi avec les bandes annonces de quatre films pour 2023 : Barrage de Ali Cherri, Chili 1976 de Manuela Martelli, Les Suppliciés de Stéphane Malterre et They Shot The Piano Player, animation de Fernando Trueba et Javier Mariscal avec la voix de Jeff Goldblum. 

À lire aussi | Quels films dans les salles pour 2022/2023 ? Partie 2

Un seul film mis en avant par The Walt Disney Company France et pas des moindres : Avatar : La Voie de l’eau de James Cameron s’est dévoilé à travers trois longs extraits projetés en HFR 3D. Si la ressortie du premier volet caracole en tête du box-office français, il faudra attendre le 14 décembre pour découvrir la suite au cinéma.

Gaumont a montré la bande annonce des Couleurs de l’incendie de Clovis Cornillac (9 novembre), adaptation du roman éponyme de Pierre Lemaitre et suite d’Au revoir là-haut. Ont suivi un premier teaser de Fumer fait tousser de Quentin Dupieux (30 novembre), des images de Petit Piaf de Gérard Jugnot (21 décembre), trois courts extraits d’Un homme heureux avec Fabrice Luchini et Catherine Frot (8 février 2023), les bandes annonces de Tirailleurs de Mathieu Vadepied avec Omar Sy (4 janvier) et de Neneh Superstar de Ramzi Ben Sliman (25 janvier), pour finir avec les premières images du prochain François Ozon, Mon crime (8 mars).

Éclectisme chez Metropolitan Films avec, pour commencer, une rapide animation pour introduire le prequel de Hunger Games : La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur de Francis Lawrence qui sortira le 15 novembre 2023 ; puis des images de La Proie du diable de Daniel Stamm (26 octobre 2022) et Evil Dead Rise de Lee Cronin (19 avril). Le distributeur a ensuite projeté la bande annonce des Bonnes étoiles de Hirokazu Kore-eda (7 décembre 2022) et Vivre de Oliver Hermanus (21 décembre), ainsi qu’un premier rush de Flo, biopic de Géraldine Danon sur la navigatrice française Florence Arthaud (2023), actuellement en tournage. Enfin, des images plus explosives de John Wick, chapitre 4 de Chad Stahelski (22 mars) et Expendables 4 de Scott Waugh (2023) ont clôturé la présentation. 

Déroulant un line-up pointu et très hispanique, Épicentre a diffusé des images de L’Ombre de Goya de José Luis López-Linares (en salles), des Repentis de Iciar Bollain (26 octobre), de Swing Rendez-vous de Gérome Barry (14 décembre), de Francisca de Manoel de Oliveira (11 janvier 2023), de Loups et chiens de Claudia Varejao (8 février), de Domingo et la brume de Ariel Escalante Meza (29 mars) et Pornomelancolia de Manuel Abramovich (12 avril). 

À lire aussi | Quels films dans les salles pour 2022/2023 ? Partie 3

Diaphana a débuté par les bandes annonces de deux titres passés par la compétition cannoise : Tori et Lokita des frères Dardenne (5 octobre) et Close de Lukas Dhont (1er novembre), avant d’enchaîner par des images du nouveau Michel Ocelot, Le Pharaon, le Sauvage et la Princesse (19 octobre). Ont suivi les films annonces d’Annie colère de Blandine Lenoir (30 novembre), Le Parfum vert de Nicolas Pariser (21 décembre), La Ligne d’Ursula Meier (11 janvier), L’Astronaute de Nicolas Giraud (15 février) et Dalva d’Emmanuelle Nicot (22 mars). 

Après les images de Dragon Ball Super : Super Hero de Tetsurô Kodama (5 octobre), Sony Pictures France a présenté celles de ses deux prochaines comédies françaises Le Nouveau Jouet avec Daniel Auteuil et Jamel Debbouze (19 octobre) et La Marginale avec Corinne Masiero (11 janvier). Le studio a enchaîné avec les bandes annonces de Enzo le croco avec Javier Bardem et Constance Wu (30 novembre) et de I Wanna Dance With Somebody de Kasi Lemmons, biopic sur Whitney Houston (21 décembre).

Chez Apollo Films, plusieurs images de En plein feu de Quentin Reynaud (2023), À nos âges de Robin Sykes (mars), Petaouchnok de Edouard Deluc (9 novembre) et de Maestro(s) de Bruno Chiche (7 décembre), codistribué avec Orange Studio. La bande annonce de l’animation Pattie et la colère de Poséidon de David Alaux (25 janvier) a ensuite précédé les premiers rushs de Sur les chemins noirs de Denis Imbert avec Jean Dujardin (avril).

Les News