Quelles dates de sortie en salle pour les films sélectionnés à Cannes ?

Les Meutes © Ad Vitam

Petit tour d’horizon, actualisé au fur et à mesure, des nouvelles dates des titres présentés en avant-première sur la Croisette avant de rencontrer le grand public.

[ajout du 30 mai] Ad Vitam décale finalement Les Meutes, premier film de Kamal Lazraq sélectionné à Un Certain Regard, du 12 au 19 juillet. Ce thriller situé dans les faubourgs populaires de Casablanca, coproduction Maroc/France/Belgique/Arabie saoudite, est vendu à l’international par Charades. Salem de Jean-Bernard Marlin, présenté dans la même section cannoise et dont le distributeur prévoyait la sortie pour le 30 août, est désormais à dater. Ce drame romantique suit l’amour impossible, qui virera à guerre des clans, entre un un jeune Comorien et une gitane sur fond de Marseille « des quartiers ». La sortie de L’Enlèvement de Marco Bellocchio, en compétition de la Sélection officielle du Festival de Cannes, est finalement décalé du 25 octobre au 1er novembre. Pour rappel, c’est la 8e fois que le cinéaste italien était en lice pour la Palme d’or, après Le Saut dans le vide (1980), Henri IV, le roi fou (1984), Le Prince de Hombourg (1997), La Nourrice (1999), Le Sourire de ma mère (2002), Vincere (2009) et Le Traître (2019). La Chimère d’Alice Rohrwacher, autre italienne en compétition cette année sous bannière Ad Vitam (après ses sélections pour Les Merveilles et Heureux comme Lazaro), est toujours prévu pour le 6 décembre 2023 et Le Procès Goldman de Cédric Kahn, qui a fait l’ouverture ouverture de la Quinzaine des Cinéastes, au 27 septembre.

Acquis la semaine dernière par Bodega, A Song Sung Blue de Zihan Gheng sortira le 6 décembre 2023. Présenté à la Quinzaine des Cinéastes, ce premier film chinois suit, le temps d’un été, les déambulations d’une adolescente introvertie, incarnée par Zhou Meijun.

A Song Sung Blue © Totem Films

Dans la foulée de l’acquisition d’Augure, Pan Distribution annonce une sortie le 15 novembre dans les salles françaises. Prix de la Nouvelle Voix Un Certain Regard, le premier long métrage du Congolais Baloji est centré sur quatre pseudo-sorciers immergés dans une Afrique fantasmagorique.

ARP Sélection sortira Goodbye Julia de Mohamed Kordofani, premier film soudanais dans l’Histoire du festival de Cannes, le 8 novembre prochain. Prix de la Liberté à Un Certain Regard, le drame suit l’histoire de Mona et sa domestique à la veille de la division du Soudan.
Également présenté à Un Certain Regard, Terrestrial Verses, renommé Chroniques de Téhéran, débarque en salles le 27 décembre. Cette comédie dramatique d’Ali Asgari et Alireza Khatami dresse le portrait de neuf Téhéranaises et Téhéranais.
ARP prévoit de sortir May December de Todd Haynes, avec Julianne Moore et Natalie Portman, le 24 janvier 2024. En compétition, le film suit une actrice célèbre qui, pour préparer son nouveau rôle, vient rencontrer celle qu’elle va incarner à l’écran.
En compétition aussi, Le Jeu de la Reine de Karim Aïnouz, film de costumes avec Jude Law et Alicia Vikander sur l’histoire de Catherine Parr, sixième épouse du roi Henri VIII, est prévu pour le 28 février 2024.

Firebrand © ARP Sélection

[ajout du 29 mai] Memento sortira le 27 septembre Simple comme Sylvain de Monia Chokri. Présentée à Un Certain Regard, cette romance entre deux personnes opposées est portée par Magalie Lépine Blondeau et Pierre-Yves Cardinal. mk2 Films pilote les ventes internationales. Pour rappel, la cinéaste canadienne avait reçu le coup de cœur du jury Un Certain Regard pour La Femme de mon frère en 2018, qu’avait également distribué Memento.
Le distributeur positionne également la sortie de Bonnard, Pierre et Marthe de Martin Provost le 10 janvier 2024. Porté par Cécile de France et Vincent Macaigne, ce biopic sur le peintre Pierre Bonnard était présenté dans la section Cannes Première.

[ajout du 26 mai] Montré à Un Certain Regard, ainsi qu’aux Rencontres art et essai en amont du festival, le nouveau film de Stéphanie Di Giusto, Rosalie, avec Nadia Tereszkiewicz, Benoît Magimel, Benjamin Biolay, Guillaume Gouix, Gustave Kervern et Anna Biolay, est annoncé en salles pour le 24 janvier 2024 par Gaumont, qui détient tous les mandats en France et à l’international. Le film s’inspire de l’histoire d’une jeune femme à barbe, dans la France de 1870.

[ajout du 25 mai] Présenté à Cannes Première, Perdidos en la noche sortira finalement sous le titre Lost in The Night annonce son distributeur Paname, qui prévoit une sortie le 4 octobre prochain. Prix de la mise en scène à Cannes en 2013 pour Heli, le cinéaste mexicain Amat Escalante suit cette fois la quête d’un fils pour retrouver sa mère, militante écologiste proactive, qui a mystérieusement disparu.

Le Retour © Chaz Productions

[ajout du 23 mai] Après sa présentation le 17 mai dernier en compétition, Le Retour de Catherine Corsini trouve sa place dans le calendrier des sorties. Son distributeur Le Pacte annonce en effet une sortie le 12 juillet prochain pour ce film qui suit une jeune femme et ses filles de retour en Corse plusieurs années après leur départ. C’est, pour rappel, la troisième collaboration entre la cinéaste et la société de distribution, après Un amour impossible (2018) et La Fracture (2021), également passé par la compétition cannoise.

[ajout du 11 mai] Présenté à Cannes Classics, L’Été en pente douce (1987) de Gérard Krawczyk, avec Pauline Lafont, Jean Pierre Bacri, Jacques Villeret, Dominique Besnehard, Claude Chabrol et Jean Bouise, sortira en version restaurée le 9 août sous bannière Mission Distribution.

C’est dans cette même section que sera présenté le 17 mai Le Mépris de Jean-Luc Godard. Pour les 60 ans de sa sortie, le film culte du cinéaste français ressortira dans une nouvelle restauration 4K le 24 mai, via Carlotta.

Projeté au Cinéma de la Plage, Mars Express de Jérémie Périn sortira le 22 novembre prochain. Film d’animation futuriste sur la traque d’une hackeuse par une détective obstinée et son partenaire androïde, le long métrage sera distribué par Gebeka.

Le Temps d’aimer © Gaumont

[ajout du 9 mai] Gaumont sortira le 29 novembre Le Temps d’aimer de Katell Quillévéré, avec Anaïs Demoustier, Vincent Lacoste et Morgan Bailey. Produit par Les Films du Bélier, Les Films Pelléas et Frakas productions, le film sera projeté à Cannes Première.

[ajout du 4 mai] La Passion de Dodin Bouffant de Tran Anh Hung (Compétition), avec Juliette Binoche et Benoît Magimel, sera au cinéma le 8 novembre 2023 sous bannière Gaumont.

Perfect Days de Wim Wenders, en Compétition et dont Haut et Court a annoncé l’acquisition la semaine dernière, sortira en France le 29 novembre 2023.

« La Fille de son père » © Pyramide

[ajout du 28 avril] Après les dates déjà connues de L’Été dernier de Catherine Breillat (Compétition) le 20 septembre et de Nezouh de Soudade Kaadan (Cannes Ecrans Juniors) le 21 juin, Pyramide annonce celles de ses 4 autres films cannois. 
Àma Gloria, premier film en solo de Marie Amachoukeli (l’une des co-réalisatrices de Party Girl) qui fera l’ouverture de la Semaine de la critique, sortira en salles le 30 août. une fillette de six ans, et de sa nounou Gloria, qui doit retourner au Cap-Vert.
Le Théorème de Marguerite de Anna Novion, séance spéciale de la Sélection officielle, sortira le 11 octobre. Ce troisième long de la cinéaste, révélée à la Semaine de la Critique en 2008 avec Les grandes personnes, peint les affres d’une brillante élève en mathématiques à l’ENS, interprétée par Ella Rumpf, aux côtés de Jean-Pierre Darroussin et Clotilde Courau.
La Fille de son père de Erwan Le Duc (Semaine de la critique, film de clôture) est annoncé pour le 20 décembre. Après Perdrix, le réalisateur retrouve Maud Wyler, cette fois avec Nahuel Pérez Biscayart et Céleste Brunnquell, pour l’histoire d’un jeune père élevant sa fille, avant que le passé ressurgisse. 
Inchallah un fils de Amjad Al Rasheed (Semaine de la critique, compétition) sortira le 31 janvier. Un film jordanien, dans lequel une jeune femme, après la mort soudaine de son mari, doit se battre pour sa part d’héritage afin de sauver sa fille, dans une société où avoir un fils changerait la donne.

[ajout du 26 avril] Pathé annonce qu’il sortira le court métrage de Pedro Almodóvar, Strange Way of Life le 16 août. Ce western centré sur les retrouvailles des deux anciens tueurs à gages incarnés par la duo Ethan Hawke – Pedro Pascal sera projeté hors compétition.

L’Amour et les forêts © Diaphana

[ajout du 24 avril] L’Amour et les forêts de Valerie Donzelli, ajouté en sélection officielle dans la catégorie Cannes Première, sortira dans la foulée de sa projection cannoise le 24 mai, distribué par Diaphana. Écrit par Valérie Donzelli et Audrey Diwan, le film est adapté du roman éponyme d’Éric Reinhardt et interprété par Virginie Efira, Melvil Poupaud, Dominique Reymond, Romane Bohringer et Virginie Ledoyen.

Une nuit d’Alex Lutz, qui fera la clôture de Un Certain Regard, est annoncé en salles pour le 5 juillet par son distributeur Studiocanal. La rencontre d’un homme et d’une femme, joués par Alex Lutz et Karin Viard, une nuit dans une rame de métro bondée.

De son côté, SND sortira le 23 août Hypnotic de Robert Rodriguez avec Ben Affleck, qui sera projeté en séance de minuit le mois prochain. Tout juste sélectionné hors compétition, L’Abbé Pierre – Une vie de combats de Frédéric Tellier, avec Benjamin Laverhne dans le rôle titre, Emmanuelle Bercot et Michel Vuillermoz, est bien confirmé au 15 novembre.

Les Filles d’Olfa de Kaouther Ben Hania, en compétition , est daté chez Jour2Fête lui aussi le 5 juillet. Cinquième long de la réalisatrice tunisienne (La Belle et la meute, L’Homme qui a vendu sa peau…), le film adopte une forme particulière, entre docu et fiction, pour raconter l’histoire d’Olfa, mère de 4 filles, dont deux disparaissent. Le distributeur assure aussi les ventes internationales via sa structure The Party Sales.

Les Filles d’Olfa ©Tanit Films

[ajout du 20 avril] Anselm de Wim Wenders, présenté en séance spéciale, sortira en salles le 18 octobre, distribué par Les Films du Losange. Le film, tourné en 3D pendant deux ans, est un portrait du plasticien allemand Anselm Kiefer, qui brouille la frontière entre l’artiste et son œuvre.

[ajout du 18 avril] Film d’ouverture de la Quinzaine des Cinéastes, Le Procès Goldman de Cédric Kahn vient d’être daté au 27 septembre par Ad Vitam, qui présente le film comme s’intéressant à « l’un des procès les plus retentissants des années 70 », à savoir celui du militant d’extrême gauche Pierre Goldman, interprété par Arieh Worthalter.

Dans la foulée de sa sélection dans la programmation de l’Acid, Linda veut du poulet ! de Chiara Malta et Sébastien Laudenbach vient d’être confirmé pour une sortie le 18 octobre par son distributeur Gebeka. Ce film d’animation est produit par Dolce Vita Films et Miyu Productions.

[article initial du 13 avril] Anatomie d’une chute de Justine Triet, en compétition, est annoncé en salles pour le 23 août par Le Pacte. Par ailleurs, le distributeur, qui avait déjà daté le film de Nanni Moretti au 28 juin, en a modifié le titre : Il Sol dell’avvenire devient Vers un avenir radieux.

Coup d’envoi de la 76e édition, Jeanne du Barry de Maïwenn sortira le 17 mai, lui aussi sous pavillon Le Pacte, en simultané dans les cinémas français, comme le veut la tradition du film d’ouverture.

Parmi les autres longs métrages en compétition, Universal mettra sur orbite le 21 juin Asteroid City, le nouveau film de Wes Anderson au casting à nouveau étoilé (Tom Hanks, Scarlett Johansson, Tilda Swinton, Adrian Brody). Diaphana avait déjà annoncé une sortie le 20 septembre pour Les Feuilles mortes d’Aki Kaurismäki. Le même jour devrait sortir sous bannière Pyramide L’Été dernier de Catherine Breillat, avec Léa Drucker, Olivier Rabourdin, et Clotilde Courau, tandis que Pathé sortira Acide de Just Philippot avec Guillaume Canet et Laetitia Dosch, projeté en séance de minuit.

Omar la fraise © Studiocanal

Omar la fraise, qui sera projeté à Cannes en Séance de minuit, sortira dans la foulée en salle, le 24 mai, distribué par Studiocanal. Il s’agit du premier long métrage du Français Elias Belkeddar, avec Reda Kateb et Benoît Magimel. Le distributeur annonce également la sortie le 4 octobre du Règne animal, qui fera l’ouverture d’Un Certain Regard. Romain Duris et Paul Kircher sont à l’affiche du deuxième long de Thomas Cailley après Les Combattants.

Enfin, parmi les dates déjà connues, la production Pixar Élémentaire de Peter Sohn, présenté en « dernière séance », sortira le 21 juin chez Disney, qui distribuera ensuite Indiana Jones et le Cadran de la Destinée de James Mangold, présenté hors compétition, le 28 juin. Dans la même section bien que l’incertitude demeure sur une possible place en compétition, Killers of the Flower Moon de Martin Scorsese est attendu dans les salles à partir du 18 octobre via Paramount.

Les Meutes © Ad Vitam

Les News