Les vaccinés démasqués aux États-Unis

©Regal Cinemas

Conformément aux directives des autorités sanitaires, le parc cinématographique américain, dont le trio leader AMC, Regal et Cinemark, relâchent l’obligation de port du masque pour les spectateurs au parcours vaccinal complet. 

Si l’agence fédérale de la sécurité sanitaire (Centers for Disease Control and Prevention) estime que les personnes « entièrement » vaccinées ne sont plus soumises aux mesures de distanciation physique non plus, les cinémas maintiennent les mesures de distanciation et de limitation de jauge. À noter que ces assouplissements peuvent être annulés par les ordonnances locales en fonction des situations sanitaires locales.  

« Le secteur de l’exploitation continuera à respecter ou dépasser les directives étatiques et locales de santé publique », souligne Regal sur sa page web répertoriant les mesures CinemaSafe mises en place dans ses établissements, dont la récente suppression du port du masque pour les spectateurs vaccinés. Toujours obligatoire pour le reste du public, le masque peut être retiré dans la salle pour la consommation de confiserie et de boissons, mais reste toujours de vigueur en tout temps pour les équipes des cinémas qui par ailleurs « surveillent les salles tout au long de chaque séance », note le circuit.  

Pour rappel, en juin 2020, AMC avait suscité la polémique après que son CEO a annoncé que le circuit n’imposerait pas le port du masque à la réouverture dans les États où la loi ne l’exige pas, avant de se rétracter.