Les distributeurs ajustent leurs line-ups

"Pompoko" ©Studio Ghibli

Récapitulatif des derniers changements de dates et nouvelles sorties.

[Ajout du 26 janvier] Wild Bunch et Studio Ghibli annoncent la réédition de Pompoko d’Isao Takahata à partir du 19 avril. « Enfin disponible en DCP pour la 1re fois en France, le film était jusqu’ici l’un des très rares du catalogue du légendaire studio japonais à ne plus pouvoir être vu en salles faute de matériel adéquat. Nous sommes heureux que les spectateurs français puissent voir ou revoir au cinéma ce chef-d’œuvre de l’animation », se réjouit le distributeur. Pour rappel, Pompoko avait décroché le Cristal du Long-métrage au Festival d’Annecy en 1995.

[Ajouts du 23 janvier] Tamasa modifie les dates de sortie de deux titres inédits du premier semestre : l’animation pour adultes My Love Affair with Marriage est décalé d’une semaine, du 24 avril au 3 mai, et le film espagnol Suro de plus de deux mois, du 12 avril au 28 juin 2023.

Ed Distribution prévoit deux reprises de Bill Plympton, l’iconoclaste maître de l’animation adulte américaine. L’Impitoyable lune de miel ! et Les Mutants de l’espace reviendront mettre du poil à gratter sur les grands écrans à partir du 15 mars.

Chez The Jokers, Le Marchand de sable est décalé d’une semaine, du 8 au 15 février. Le premier long métrage de Steve Achiepo, qui réunit  Moussa Mansaly, Ophélie Bau, Aïssa Maïga et Benoît Magimel, conte l’irrésistible basculement d’un modeste livreur de colis dans le monde impitoyable des marchands de sommeil. Le film a récemment reçu les prix du public et de la meilleure réalisation au Festival international du film politique de Carcassonne.

Si son titre est encore non définitif, Alfama Films a fixé la date de sortie de A noiva, du Portugais Sérgio Tréfaut, au 26 avril prochain. On y suit le destin de la jeune Barbara qui s’est enfuie de chez elle pour épouser un combattant de Daesh. Désormais veuve et mère,  elle sera bientôt jugée par les tribunaux. Que reste-t-il d’elle après avoir vécu la guerre et l’embrigadement ?

Metropolitan annonce Flo, le biopic consacré à Florence Arthaud, avec Stéphane Caillard dans la peau de la navigatrice, au 29 novembre 2023. 

Warner cale deux titres français dans son calendrier 2023. La comédie Hawaï de Mélissa Drigeard (Jamais le premier soir, sorti en 2014), qui embarque Bérénice Bejo, Manu Payet, Élodie Bouchez, Émilie Caen, Pierre Deladonchamps, Nicolas Duvauchelle, Eye Haïdara, William Lebghil et Thomas Scimeca dans les plus infernales des vacances paradisiaques, sortira le 10 mai. Bernadette de Léa Domenach, avec Catherine Deneuve dans la peau de Bernadette Chirac (face à Michel Vuillermoz et Denis Podalydès) est pour sa part daté au 4 octobre. 

Suite à la très bonne réception lors de ses  projections test, le film d’épouvante de 20th Century Studios, initialement destiné à une diffusion directe en SVOD, trouve une place dans le line up Disney. The Boogeyman, adapté de Stephen King, est désormais prévu dans les salles le 31 mai 2023. Next Goal Wins, la nouvelle réalisation de Taika Waititi consacrée à l’équipe de football des îles Samoa (inspirée du documentaire britannique Une équipe de rêve), est décalé du 20 septembre au 8 novembre. À noter enfin que Disney ajoute un film indéterminé au 29 novembre 2023.

Cinéma Public Films a dévoilé ses titres du deuxième semestre 2022. Un line-up comme toujours dédié au jeune public, qui accueillera en juin les trublions belges Vincent Patar et Stéphane Aubier (Panique au village, Ernest et Célestine) pour Les Grandes vacances de cowboy et indien (et cheval !). Un programme de 52 minutes, composé de deux courts métrages, pour des inénarrables aventures à découvrir dès 5 ans. Ensuite, rendez-vous plus calme avec l’ourson Olargol et une douce initiation musicale, à partir de 3 ans, en deux parties. La partie 1 d’Olargol et la musique sera proposée en septembre 2023, et la partie 2 en mars 2024. Enfin, en octobre 2023, CPF prévoit La Colline aux cailloux un programme autour d’une petite famille de musaraignes forcée à l’exil, et là aussi accessible à partir de 3 ans.

Jours sauvages, le premier long métrage de cinéma de David Lanzmann sera distribué par 21films le 19 avril 2023. On y suit une étudiante qui se prostitue occasionnellement, un jeune dealer, un trader qui gagne des tonnes d’argent… bref, une histoire d’aujourd’hui, produite par Julien Madon, qui compte Goliath et Kanun, la loi du sang parmi ses récentes collaborations.

Les Âmes sœurs d’André Téchiné © Ad Vitam

Ad Vitam décale la sortie des Âmes sœurs de deux semaines, du 29 mars au 12 avril 2023. Pour rappel, la nouvelle réalisation d’André Téchiné raconte l’histoire d’un militaire français (Benjamin Voisin) gravement brûlé au Mali, qui, rapatrié en France, entame une longue convalescence sous le regard dévoué de sa sœur (Noémie Merlant). 

Nour Films positionne deux titres sélectionnés au prochain festival de Berlin. Sept hivers à Téhéran de Steffi Niederzoll, documentaire “clandestin” sur la lutte d’une jeune Iranienne condamnée à mort pour avoir tué son agresseur, est daté au 29 mars 2023. Cette coproduction franco-allemande fera l’ouverture de la section Perspektive Deutsches Kino de la Berlinale, dédié aux cinéastes débutants du cinéma allemand. The Survival of Kindness, de l’Australien Rolf de Heer dont Nour Films a distribué les précédents Bad Boy Bubby (1995) et Charlie’s Country (décembre 2014) sera daté dans le courant du premier semestre 2023. Cette nouvelle échappée poétique sur les racines et la force de la volonté fait partie de la compétition officielle de la Berlinale.

Échange de dates chez Art House Films, où Love Life de Koji Fukada est reporté au 14 juin tandis que le biopic Hokusai avance au 26 avril. À noter que le festival Les Saisons Hanabi du distributeur, prévu entre ces deux sorties le 31 mai, ne bouge pas.

Moonlight Films Distribution change la date, ainsi que le titre de Je n’avais pas vu les choses comme ça d’Arnaud Viard, qui répond désormais au nom de Cléo, Melvil et moi, et sortira le 26 avril, à la place du 19. 

Chez Splendor Films, la rétrospective Bertrand Blier “les années 80”, initialement prévue pour le 22 février,devient Bertrand Blier, la rétrospective irrévérencieuse – Chapître 2 et proposera, à partir du 26 avril, Buffet froid (1979, nouvelle restauration 4K inédite), Notre histoire (1984, restauration 4K) et Mon homme (1996, restauration 2K). Initialement prévue au 15 février, la réédition de L’ Étoile noire (Dark Star), l’embardée spatiale de John Carpenter, sera redatée ultérieurement. 

Universal cale deux titres Blumhouse/Atomic Monster dans son line-up lointain : Night Swim au 17 janvier 2024 et Megan 2.0, la suite du film d’horreur actuellement salles, au 15 janvier 2025. En ce qui concerne le line-up 2023 et français du distributeur, La Plus belle pour aller danser de Victoria Bedos est décalé du 19 au 26 avril prochain.

Chez KMBO, le drame français Disco Boy de Giacomo Abbruzzese qui avait perd sa date initiale du 26 avril sortira finalement de manière plus anticipée, le 5 du même mois.

Alba Films date un nouveau film d’horreur au 16 août 2023  : Talk To Me, des Australiens Danny et Michael Philippou, dans lequel un groupe d’amis découvre comment convoquer des esprits à l’aide d’une main embaumée. Ils deviennent accros à ce nouveau frisson, jusqu’à ce que l’un d’entre eux aille trop loin et ouvre la porte du monde des esprits…

Les Acacias indiquent la ressortie de To Be or Not to Be, la pépite de Lubitsch, en version restaurée le 5 avril.

Les News