Le comeback de MoviePass

Le PDG Stacy Spikes, lors de la présentation du nouveau MoviePass au Lincoln Center de New York, le 10 février 2022 ©Daniel Loria

Rachetée, après sa mise en faillite, par son ancien dirigeant et cofondateur d’origine, l’entreprise qui a contribué à implanter le concept de la carte illimitée aux États-Unis revient avec un nouveau modèle économique.

La première ère du PDG Stacy Spikes avait pris fin quelques mois après l’entrée de MoviePass dans le giron d’Helios & Matheson Analytics, en 2016. C’est alors que débute la stratégie “disruptive” de réduction du prix du service d’abonnement tiers, à 9,99 dollars par mois pour un billet quotidien valable dans presque tous les cinémas des États-Unis. Une audace payante pour le public – à son apogée en juin 2018, le service atteignait 3 millions d’abonnés –, mais économiquement intenable pour l’entreprise qui disparaît à l’automne 2019. En novembre 2021, l’ancien dirigeant évincé reprenait MoviePass. Il vient de divulguer son plan de relance, prévu pour cet été.

Si, à l’heure actuelle, chaque circuit d’exploitation détient, via des programmes de fidélité, les informations sur les habitudes de consommation de son public, l’ambition de MoviePass est de créer une base de données générale sur le comportement cinéma. De quoi fournir, selon l’entreprise, une vision plus précise des tendances et mieux orienter le marketing comme la programmation, jusque dans les horaires des séances. 

L’ancienne formule de MoviePass n’avait jamais fait mystère du socle data de son modèle économique. La vraie innovation, ici, réside dans le recours à un système de monnaie virtuelle, que les abonnés pourront utiliser pour prendre leurs billets, chaque séance, chaque film et chaque cinéma pouvant coûter plus ou moins de points.  Aucun détail n’a pour l’heure été divulgué sur le coût mensuel de l’abonnement, mais on sait que le nouveau MoviePass proposera différents niveaux de services, et donc de prix.

Plus d’informations dans le Boxoffice Pro du 16 février 2022

Les News