James Bond, Morbius, Sans un bruit 2… pluie de reports aux États-Unis

©Universal

[Mis à jour] Plusieurs studios viennent d’annoncer le décalage de plusieurs titres attendus pour ce premier semestre outre-Atlantique. Une migration massive vers l’été et l’automne 2021 qui annonce un printemps maigre en blockbusters américains.

C’est un nouveau coup dur en ce début d’année mais loin d’être inattendu. Alors que circulaient les rumeurs d’une cession du nouveau James Bond aux plateformes streaming, le studio MGM, dont l’avenir reste flou, vient d’officialiser qu’il repoussait la sortie américaine du titre du 2 avril au 8 octobre 2021. Une décision motivée une nouvelle fois par la situation sanitaire, qui ne s’améliore guère dans le monde. Il s’agit du quatrième report pour le 25e opus de la franchise en moins d’un an. En France, la sortie de Mourir peut attendre est à présent prévue le 6 octobre prochain par Universal, qui détient les droits monde. 

Dans la foulée, le studio a annoncé d’autres changements dans son line-up américain. C’est Nobody d’Ilya Naishuller avec Bob Odenkirk qui se positionne sur la date du Bond au 2 avril (le 28 en France), après avoir été daté au 26 février. Last Night in Soho d’Edgar Wright, prévu le 23 avril, est décalé lui aussi à l’automne, au 22 octobre (10 novembre en France). Enfin, la S-F post-apocalyptique Finch (Bios en VO) avec Tom Hanks passe du 16 avril au 13 août (11 en France), où il prend la place de la prochaine production Blumhouse distribuée par la major.

Très attendue après l’énorme succès du premier, Sans un bruit 2 (A Quiet Place II) ne sortira pas au printemps. Paramount a repoussé le lancement du film de John Krasinski de cinq mois, du 23 avril au 17 septembre 2021. Dans l’actualité du studio, nous suivrons avec attention son événement du 28 janvier prochain où il détaillera la stratégie du service Paramount +.

Morbius ©Sony Pictures/Marvel

Sony Pictures se joint également à la valse des sorties en repoussant encore une fois le lancement de Peter Rabbit 2 (Pierre Lapin 2 : Panique en ville) du 4 février (10 février en France) au 11 juin 2021. Prévu à cette date, S.O.S. Fantômes : L’Héritage attendra de son côté le 11 novembre. Cinderella, l’adaptation musicale de Cendrillon des studios Columbia, est repoussé par Sony du 5 février au 16 juillet, prenant la place d’Uncharted, l’adaptation du jeu vidéo éponyme, qui se positionne désormais au 11 février 2022. La coproduction avec les studios Marvel, Morbius, de Daniel Espinosa avec Jared Leto, est de son côté encore décalée du 8 octobre 2021 au 21 janvier 2022. Escape Room 2, qui ne disposait plus de date après l’annulation de sa sortie fin 2020, est repositionné au 7 janvier… 2022. Quant au film d’animation produit par Chris Miller et Phil Lord, Déconnectés, qui devait au départ sortir en salles en octobre dernier, Sony en a cédé les droits à Netflix.

De son côté, Searchlight Pictures, dont les films sont distribués par Disney, date plusieurs titres qui étaient en attente : Affamés de Scott Cooper sortira finalement le 29 octobre 2021 ; The Night House de David Bruckner le 16 juillet ; The Eyes of Tammy Faye de Michael Showalter le 24 septembre et le nouveau Guillermo Del Toro, Nightmare Alley, avec Bradley Cooper et Cate Blanchett le 3 décembre. Distributeur de ces films, Disney a également annoncé quelques changements concernant quelques productions 20th Century, notamment le préquel The King’s Man : Première mission, passé du 12 mars au 20 août prochain. Il était calé au 10 mars en France.

Une pluie de reports donc qui trouve une justification dans l’absence de visibilité qui entoure le marché américain, où seulement 43 % des cinémas sont actuellement ouverts.

Les News