Flimmer : Le marketing à grande échelle

Le visage de Donald Sutherland sculpté dans la pierre puis dynamité, pour la sortie du dernier volet des Hunger Games.

Créée en 2012, l’agence allemande Flimmer s’est spécialisée dans les opérations marketing d’envergure pour promouvoir la sortie des films. Rencontre avec Christopher Zwickler, son fondateur.

Lorsque Flimmer voit le jour il y a six ans, sous l’impulsion des réalisateurs Roland Emmerich et Marco Kreuzpaintner, et de l’entrepreneur Christopher Zwickler, l’objectif est de fournir aux spectateurs une plateforme de bandes-annonces sans publicité. Trois ans plus tard, lors de son rachat par l’entreprise française Webedia, la plateforme s’est transformée en agence dont l’activité principale est de proposer aux distributeurs un marketing innovant conjuguant campagnes média et événements pour promouvoir la sortie des films en salles.

La marque de fabrique de Flimmer : les “big stunts”, des mises en scène monumentales à fort impact visuel, générant de fait de nombreuses réactions autour du film pouvant être reprises sur les réseaux sociaux. Leur premier coup remonte à novembre 2015 : à l’occasion de la sortie du dernier volet de la trilogie Hunger Games, une énorme sculpture de pierre représentant le visage de Donald Sutherland à la manière du mont Rushmore a ainsi été dynamitée. Pour Christopher Zwickler, “l’intérêt de ces happenings est de pouvoir proposer différents types de marketing (relations publics, marketing d’influence, livestreams…) pour donner plus de force à l’événement et au film que l’on cherche à promouvoir”. La dernière opération en date est l’installation d’une énorme montgolfière devant le Parlement allemand pour la sortie de Ballon, l’histoire vraie de la fuite par les airs de deux familles d’Allemagne de l’Est.

Ces idées hors du commun proviennent d’une petite équipe d’une dizaine de personnes, à laquelle les distributeurs font appel dans le cadre de leur stratégie globale de marketing. L’agence peut également faire vibrer la corde nostalgique des spectateurs en organisant des séances exceptionnelles et éphémères de films cultes : dans le cadre de son projet Cine-Mania, elle a ainsi recréé pendant une semaine l’univers de la RDA pour le film Good Bye Lenin !, dans un hangar de 2 000 m² à l’est de Berlin. Implanté en Allemagne, Flimmer cherche désormais à conquérir la France. Lors de l’avant-première internationale de Mission: Impossible – Fallout à Paris au mois de juillet, un studio Instagram reproduisant un vol au-dessus de la Ville Lumière a été installé à deux pas de la Tour Eiffel. Et ce n’est qu’un début…

Les News