Festival des Arcs : les films primés, bientôt dans les salles

Quo Vadis, Aida ? © Condor Distribution

Le film bosniaque Quo Vadis, Aida ? remporte la Flèche de cristal de cette édition en ligne, dont 10 films seront repris et montrés en avant-première dans une centaine de cinémas… dès leur réouverture.

50 longs métrages européens, dont 10 en compétition, et 30 courts ont été montrés en ligne lors de cette 12e édition des Arcs Films Festival, dont le jury, présidé par Zabou Breitman, a annoncé son palmarès ce vendredi 18 décembre.

La Flèche de cristal est décernée à Quo Vadis, Aida ? de Jasmila Žbanić (Bosnie), qui reçoit aussi le prix du public. Condor Distribution, qui sortira le film en 2021, bénéficie d’une dotation d’une valeur de 20 000 € pour une campagne digitale sur le site de France Télévisions. Le jury a remis son Grand prix à The Whaler Boy de Philipp Yuryev (Russie), un prix d’interprétation collectif aux comédiens amateurs de Last days of spring d’Isabel Lamberti (Espagne) et un autre à Natasa Stork pour son rôle dans Preparations to be together for an unknown period of time de Lili Horvát (Hongrie). Ces trois films n’ont pas encore de distributeurs en France.

Cérémonie de clôture… en ligne © LES ARCS FILM FESTIVAL

Le prix de la meilleure musique originale va à After Love d’Aleem Khan (Royaume-Uni), distribué par Rezo Films, et celui de la meilleure photographie à L’Affaire collective d’Alexander Nanau (Roumanie), que Dulac Distribution sortira le 24 février. Le prix Cineuropa a été remis à Shorta d’Anders Ølholm et Frederik Louis Hviid (Danemark) qui sera distribué en France par Alba le 28 avril 2021.
Signalons aussi le prix du Jury jeune pour Apples de Christos Nikou, distribué par Bodega, le Prix « Cinéma et Engagement Environnemental », pour I am Greta de Nathan Grossman (17 février 2021, KMBO) et le Prix « Femme de cinéma Sisley/Les Arcs » à Agnieszka Holland dont le prochain film, Le Procès de l’herboriste, sortira le 30 juin 2021, lui aussi chez KMBO. 

Reprise du festival dans les salles

Si les films et rencontres du festival « hors pistes » ont déjà été visionnés par le public plus de 40 000 fois, sa partie professionnelle, à savoir le Sommet Distributeurs/Exploitants en ligne, a réuni quant à lui plus de 800 participants pour ses projections, ateliers des sorties et laboratoire des initiatives. Le Sommet se prolongera à travers un nouveau programme de réflexions et d’actions : Futur@Cinéma.
Certes, « tout ceci ne remplacera évidemment jamais le festival physique, tel qu’il se déroule chaque année au cœur des montagnes savoyardes ». Et considérant « qu’un film de cinéma, c’est d’abord une œuvre projetée dans une salle de cinéma», les organisateurs proposent cette année aux exploitants de projeter des films en avant-première, accompagnés de contenus exclusifs avec les équipes des films. Un « Hors Piste Cinéma », qui permettra de choisir jusqu’à 10 films, dont au moins un film français, un film européen et un film jeune public, parmi la sélection des Arcs 2020. Pour que le festival rayonne sur grand écran, dans près de 100 cinémas en France, dès qu’ils seront ouverts.

Les News