EuropaCorp, des finances sous contrôle

Taken 3, sorti en janvier 2015 dans les salles françaises, fait partie des ventes internationales qui ramènent toujours des redevances à EuropaCorp. ©McFadden-Arpajou-Mandaville

Dans son rapport financier semestriel de mi-décembre, la société de production et de distribution dont le plan de sauvegarde a été prolongé en mars dernier, fait état d’une structure financière « améliorée ».

La dette de la structure a régressé de près de 14 %, de 43,6 M€ au 31 mars à 37,2 M€ à septembre 2021. Ses revenus, à hauteur de 17,3 M€, sont bien entendu aussi en baisse de 34 % par rapport au premier semestre de l’année précédente, « principalement en raison de l’érosion du catalogue ».

Si aucun chiffre d’affaire n’a été généré par la distribution en salles, les ventes à l’international ont représenté 33 % du total des recettes (5,8 M€), soit environ 33% du total des revenus et le chiffre d’affaires vidéo/VOD est en progression de 75 % pour représenter 0,7 M€. 

EuropaCorp annonce, en outre, la mise en production prochaine de plusieurs « projets significatifs » (films, séries et documentaires), dès que leur financement sera sécurisé. « Pour mémoire, le Groupe dispose déjà d’un crédit revolving réutilisable pour le financement de ses productions à venir », indique le rapport qui compte sur une capacité de créance de 100 M€.

Les News