Convention : Le Pacte dévoile un line-up éclectique

Dark Waters de Todd Haynes ©Le Pacte

Le distributeur organisait sa convention ce mercredi au Gaumont Champs-Elysées, présentant trois films et une série de bande-annonces.

Plus d’une centaine de professionnels ont réussi à braver la grève et le froid pour répondre à l’appel du Pacte, qui organisait sa nouvelle convention. À peine le temps de se féliciter du succès des Misérables, qui devrait tranquillement dépasser 1,5 million d’entrées dans les prochaines semaines, et du bon démarrage de It Must Be Heaven (plus de 58 000 entrées), que le distributeur se projette déjà dans ses prochaines sorties. Après la présentation de la nouvelle organisation de l’équipe programmation, trois films ont notamment été projetés. Madre, le nouveau Sorogoyen coproduit par Le Pacte, sortira le 22 avril 2020 sur 150 copies. Pour ce titre, le cinéaste espagnol, dont c’est la troisième collaboration avec le distributeur après Que Dios nos perdone et El Reino, quitte le polar politique pour se plonger dans un drame intimiste. The Perfect Candidate de Haifaa Al Mansour est daté au 8 avril et bénéficiera d’une combinaison de 130 copies. La réalisatrice saoudienne se penche sur la place des femmes dans la politique en Arabie saoudite. Enfin, Dark Waters de Todd Haynes sortira le 26 février sur 250 copies. Le cinéaste est venu en personne présenter son nouveau film qui suit le combat de l’avocat américain Rob Bilott (Mark Ruffalo) contre le géant industriel DuPont.

Outre ces projections, les professionnels ont pu (re)découvrir des images de La Vérité de Hirokazu Kore-eda, avec Catherine Deneuve, Juliette Binoche et Ethan Hawke, (25/12) ; Système K, documentaire de Renaud Barret sur l’art à Kinshasa (République Démocratique du Congo), (15/01) ; Le Photographe de Ritesh Batra, drame romantique indien (22/01) ; La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier avec notamment Mélissa Guers, Roschdy Zem et Anaïs Demoustier (12/02) ; Monos d’Alejandro Landes, représentant colombien aux Oscars (04/03) ; La Daronne, de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert, sélectionné au Festival de l’Alpes d’Huez (25/03) ; Citoyens du monde, comédie italienne de Gianni Di Gregorio (06/05) ; Gogo, nouveau documentaire de Pascal Plisson, auteur entre autres de Sur le chemin de l’école (prochainement). Si aucune nouvelle image n’a été diffusée, l’adaptation de Pinocchio de Matteo Garrone sortira le 18 mars, et devrait bénéficier d’une version française.

Après un exercice 2019 qui devrait le voir atteindre les 6,5 millions d’entrées – son record -, Le Pacte présente donc un line-up fidèle à sa ligne éditorial et qui lui permet d’aborder 2020 avec ambition.

Madre de Rodrigo Sorogoyen ©Le Pacte

Les News