Cinéville autorisé à Beaupréau-en-Mauges

©Gilles Imbert Architecte

La CDACi a validé le projet du groupe breton d’ouvrir un cinéma de 5 salles et 725 places dans la commune du Maine-et-Loire.

La commission d’aménagement cinématographique du Maine-et-Loire a donné son aval ce 16 juillet au projet de cinéma porté par Cinéville. 5 salles et 725 places devraient ainsi voir le jour fin 2020 à Beaupréau-en-Mauges, à 17 km au nord de Cholet. Le budget est estimé à 4 millions d’euros ; la mairie s’est engagée à apporter un soutien financier à hauteur de 550 000 euros. 

« C’est un territoire de 40 000 habitants qui a aujourd’hui une offre très faible et a beaucoup bougé administrativement en raison de nombreux regroupements de communes. La commune nouvelle de Beaupréau-en-Mauges compte 23 000 habitants mais le cinéma Jeanne-d’Arc enregistre 12 000 entrées, ce qui ne correspond pas à un indice classique », nous expliquait Yves Sutter, PDG de Cinéville (voir Boxoffice n°368). Le nouveau site, étalé sur 3 000 m2, ambitionne les 140 000 entrées annuelles. 

Le territoire des Mauges héberge actuellement plusieurs cinémas associatifs qui ont fait part de leur crainte face à cette future concurrence. D’après la presse locale, Cinéville s’est engagé à leur laisser la priorité sur tous les films labellisés art et essai de moins de 175 copies. 

Pour rappel, le groupe d’Yves Sutter a inauguré le 29 mai un cinéma de 6 salles à Bruz, au sud de Rennes. En septembre, un établissement similaire ouvrira ses portes à Vern-sur-Seiche.