Cinéville arrive à Bruz

©Cinéville

Le groupe breton ouvre un nouveau complexe de six salles ce mercredi 29 mai. Une stratégie globale de rééquilibrage de l’offre cinématographique de la région rennaise.

Cinéville a choisi la plus grosse commune de la périphérie rennaise, Bruz, 19 000 habitants, pour implanter son nouveau cinéma de six salles et 991 places. Un site à part dans le parc du groupe, situé au cœur d’un quartier d’habitation et imaginé par l’architecte Gilles Imbert, à qui l’on doit déjà plusieurs cinémas Cinéville. Rangées espacées d’1,2 m, fauteuils club, écran de 18 mètres de base pour la salle principale de 320 places : le cinéma propose un niveau d’exigence et de confort équivalent aux autres Cinéville. « Nous sommes très contents des rapports écran/taille des salles que l’on a réussi à obtenir pour ce bâtiment »,  se félicite Yves Sutter, PDG.

Tarification uniforme

Dans sa volonté de proposer un véritable confort auditif, le groupe a équipé une salle en Dolby Atmos et trois autres en 7.1 avec des processeurs Ovation. Les spectateurs pourront découvrir et apprécier une nouvelle coque de fauteuil spécifique développée par Cinéville, avec appuie-tête intégré. Le circuit ne propose pas de salle premium par conviction. « Nous considérons que le cinéma est un loisir populaire et doit le rester. Nous essayons de monter la qualité de la prestation que nous offrons de manière globale sur l’ensemble des salles. Elles ne sont pas différenciées les unes des autres et nous proposons évidemment une tarification uniforme. Nous ne pouvons pas faire avec six salles la même chose qu’avec quinze. La programmation est assez serrée, nous ne pourrions pas en plus avoir une différenciation selon le type de prestation. » La programmation sera principalement généraliste, le Cinéville de Bruz étant le principal cinéma au sud de Rennes.

La nouvelle coque des fauteuils Cinéville. ©DR

600 000 spectateurs espérés sur deux sites

Avec l’implantation de ce nouvel établissement au sud de Rennes, Cinéville délocalise son offre cinématographique en périphérie. Le groupe s’apprête à fermer en septembre son cinéma de centre-ville, le Colombier, situé à 200 mètres du Gaumont Rennes. En outre, un second Cinéville de six salles ouvrira à Verne-sur-Seiche, à une quinzaine de kilomètres, à l’automne. Avec ce futur site et celui de Bruz, le circuit d’Yves Sutter ambitionne les 600 000 spectateurs annuels.

Plus d’informations dans le numéro du 29 mai.