Cinéma et jeu vidéo : cycle de rencontres en ligne

Resident Evil : une quinzaine de jeux (Capcom) et sept films

Le réseau de salles des Hauts-de-France “De la suite dans les images” lance une série de visio-conférences pour interroger les enjeux politiques et sociaux du jeu vidéo, en vue de développer des animations dans les cinémas. 

Pendant qu’aux États-Unis (le Malco Theatres à Memphis) ou en Corée du Sud (le géant CGV), des exploitants louent leurs salles aux gamers pour qu’ils s’adonnent, en petits groupes, au jeu sur grand écran, les cinémas français s’interrogent sur un média pouvant être pour eux… un formidable outil de médiation. 
Ainsi le réseau “De la suite dans les images” travaille depuis 2018 autour des passerelles entre le cinéma et le jeu vidéo, et propose aux professionnels et bénévoles des actions de sensibilisation, de formation, d’expérimentation et de diffusion qui tiennent compte de la place culturelle et économique de l’activité vidéoludique. Au lieu d’opposer les écrans, il s’agit d’adopter une vision constructive, en se rappelant notamment que si tant de blockbusters aujourd’hui s’inspirent de jeux, c’est d’abord le cinéma qui a inspiré les consoles : entre 1975 et 2010, 547 films ont donné lieu à près de 2 000 adaptations vidéoludiques ! Une richesse créative qui interroge aussi l’évolution de la salle de cinéma, la (re)conquête des publics jeunes et de la transmission.

Cette réflexion n’est pas isolée ; d’autres cinémas et acteurs de l’éducation aux images, ceux de CINA en Nouvelle-Aquitaine notamment, s’appuient sur le jeu et la VR dans leur travail de médiation et ont aussi proposé, au printemps dernier, des ateliers en ligne autour du jeu vidéo à leurs adhérents. Ce mois-ci, c’est donc l’association qui fédère 32 salles (dont 21 classées art et essai) réparties dans 30 villes des Hauts-de-France, qui invite les exploitants, ainsi que les structures socio-éducatives, à de nouvelles rencontres autour du jeu vidéo. Le but étant « de faire découvrir la foisonnante créativité de ce média à nos publics tout en se rapprochant de leurs pratiques, de repenser l’expérience que peut offrir la salle de cinéma et de se former ensemble en partageant nos expériences de terrain ».

Cinq rendez-vous sont proposés en visioconférence le mardi de 10h30 à 12h – à partir du 16 février et jusqu’au 16 mars – auxquels on peut s’inscrire en ligne.

Programme
Mardi 16 février : Genre et sexualités dans le jeu vidéo
Conférence de Laura Goudet, enseignante-chercheuse à l’Université de Rouen, spécialiste des cultures numériques.

Mardi 23 février : Panorama de l’horreur vidéoludique
Conférence de Thierry Laurent, intervenant et formateur en éducation à l’image et critique de cinéma.

Mardi 2 mars : Rencontre avec Miryam Houali,
co-fondatrice du studio Accidental Queens

Mardi 9 mars : Sexisme, racisme et gaming
Conférence de Mehdi Derfoufi,  enseignant et chercheur en études de genre et postcoloniales (Université de Rouen et Université Paris Sorbonne-Nouvelle).

Mardi 16 mars : Panorama du jeu vidéo suisse
Conférence de David Javet, chercheur en études cinématographiques et vidéoludiques

“Cinéma & Jeu Vidéo” est porté par l’association “De la suite dans les images” qui accompagne les professionnels de l’action culturelle cinématographique en région Hauts-de-France depuis 2002. Cette action est soutenue par la DRAC Hauts-de- France, enrichie par le curateur artistique Mehdi Derfoufi et supervisé par David Broutin, directeur de l’association.

Les News