Cannes 2022 : L’Acid révèle son programme

« Le cinéma c'est l'espoir ! Il prête à la rêverie et invite au voyage, il permet de comprendre et de réinventer le monde. Pour moi, c'est comme un pissenlit qui s'envole et parcourt le monde au gré du vent. J'ai voulu représenter les multitudes de films, de genres, la liberté de la création cinématographique, la rêverie et l'espoir dont nous avons tous besoin. » - Three Koma, auteur de l'affiche

Comme à l’accoutumée, neuf films seront présentés sur la Croisette du 18 au 28 mai par l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion, qui fête cette année son 30e anniversaire. 

Après la Sélection officielle et la Quinzaine des Réalisateurs, et avant la Semaine de la Critique demain, c’est au tour de l’Acid de dérouler sa sélection. Toujours dans l’optique de faire « émerger de nouveaux regards et de nouvelles voix », les 15 cinéastes du comité de programmation ont opté pour quatre documentaires et cinq fictions, avec une prédominance de premiers longs métrages (six d’entre eux). « Notre programmation s’empare de territoires déchirés, de corps ébranlés par des destins qui tiennent de la comédie humaine comme de sa tragédie. Des expressions cinématographiques singulières dont les récits mêlent sacré et profane, métamorphose comme résistance au temps qui passe. À notre monde vacillant, tous ces films opposent la fulgurance de leur geste, l’audace de cinéastes qui construisent des chemins où la vie, sous toutes ses formes, reprend tous ses droits », écrivent les cinéastes à propos de leur sélection.

  • 99 Moons de Jan Gassmann (Suisse)
  • Atlantic Bar de Fanny Molins (France)
  • La Colline de Denis Gheerbrant et Lina Tsrimova (France)
  • Grand Paris de Martin Jauvat (France) – film de clôture
  • How to save a dead friend de Marusya Syroechkovskaya (Suède, Norvège, France, Allemagne) 
  • Jacky Caillou de Lucas Delangle (France) : Arizona Films – film d’ouverture
  • Magdala de Damien Manivel (France) : Météore Films
  • Polaris de Ainara Vera (France, Groenland) : Jour2Fête – film de clôture
  • Yamabuki de Juichiro Yamasaki (Japon, France) : Survivance

Des rendez-vous accompagneront ces projections avec le Café des cinéastes ou encore des tables rondes professionnelles pendant la festival. Une reprise de la sélection est également prévue à l’automne, dans plusieurs villes (Paris, Lyon, Marseille, Nantes..), mais aussi à l’étranger (Tanger, Porto, Belgrade…). 

À noter que l’organisation fêtera ses 30 ans cette année et mettra en place à cette occasion, plusieurs rendez-vous partout en France de juillet à décembre 2022. Le programme complet sera dévoilé en juin. 

Les News